Pluto - Urasawa - tome 4

. . 3 commentaires:
La fin du tome précédent nous laissait envisager une montée en puissance de violence avec l'apparition du mystérieux Pluto. Après avoir encore une fois joué avec nos sentiments dans un chapitre émouvant et attendrissant, l'action se met en marche et la sensation de danger augmente progressivement.

Aucun des protagonistes de l'histoire n'est invulnérable et Urasawa n'hésite pas à nous le rappeler. Les quelques révélations de ce tome ne suffisent pas à se faire une idée plus précise des enjeux qui se trament, tellement l'auteur s'amuse à nous balader d'une piste à l'autre et à nous faire supposer une chose et son contraire.

A ce jeu-là Urasawa est très fort, il l'a déjà prouvé par le passé, mais Pluto est clairement une ascension dans le travail de l'auteur qui nous propose des scénarios de plus en plus tortueux et sophistiqués avec toujours son panel de personnalités riches et profondes.

Si la poésie du précédent volume s'est ici absentée, c'est pour mieux refléter le message délivré dans ce nouvel opus, qui nous parle de sentiments, d'amour mais surtout de haine et des désastres qui pourraient arriver si les robots se mettaient à trop ressembler aux humains, avec tous les défauts que cela comporte.

Ce quatrième tome de Pluto ne déçoit donc pas et comme les précédents volumes, il se lit d'une traite. Le nombre d'événements et d'informations présents par numéro rassure sur le fait que le développement de la série en huit tomes sera suffisamment complet et riche pour répondre à nos attentes.

Sortie du tome 5 prévue pour le 1er octobre.


Lire les chroniques des autres tomes.



Scénario : Osamu Tezuka / Naoki Urasawa- Dessins : Naoki Urasawa
Editeur : Kana - Collection Big Kana - Série en cours – 4 tomes.
© PLUTO volume 1 by Naoki URASAWA / Studio Nuts, Osamu TEZUKA,
Takashi NAGASAKI, Tezuka Productions




Wikio



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au
flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

3 commentaires:

  1. N'oublions pas qu'il se base sur une histoire de Osamu Tezuka. Il faut imaginer qu'au Japon, 90% des lecteurs savaient pertinemment ce qui allait se passer, malgré les faux semblants que Naoki Urasawa s'amuse à introduire. Ou plus exactement, les faux semblants qu'il est obligé d'ajouter pour tenter de surprendre des lecteurs qui, au Japon, sont censés savoir ce qui va se passer par la suite.

    Heureusement, peu de lecteurs français connaissent l'histoire d'origine. Dans un sens, j'aimerais que ce manga me surprenne, tout en sachant qu'il n'y arrivera pas... Mais cela reste très plaisant à lire, une véritable réussite !

    RépondreSupprimer
  2. Oui tu as raison, et pour le coup je suis assez contente de ne pas connaitre l'histoire d'origine. Par contre je prendrai beaucoup de plaisir à la lire une fois les huit tomes de Pluto parus.

    RépondreSupprimer
  3. Viens de finir le tome 4 et je suis à 2 doigts d'acheter la version originale de l'histoire ou la version anglaise. Je dois avouer que je n'ai jamais autant dévoré un manga. Au fait merci pour la date de sortie du tome 5

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES