Absolution - Gage / Viacava

. . Aucun commentaire:
John Dusk est un flic un peu particulier. C'est un Supra, il possède des super-pouvoirs et est intégré au service spécial qui emploie d'autres super-héros comme lui. Mais le costume et le masque ne protègent en rien des séquelles que peuvent laisser la vue des atrocités commises par les criminels qu'il a croisé tout au long de sa carrière.

Un jour John se laisse aller à sa soif de vengeance et tue l'un d'entre eux. A partir de ce moment, il entre dans une spirale infernale et ne peut plus s'empêcher de faire justice lui-même, supprimant tour à tour violeurs, pédophiles et aux dangereux désaxés. Mais peut-on vraiment agir de la sorte en toute impunité ? Et s'il a retrouvé le sommeil le héros n'en devient-il pas également un criminel ?

Assez rapidement ses crimes commis de façons particulières attirent l'attention de la police et John sait qu'il n'est pas loin de se faire démasquer…

Absolution aborde le fameux concept du super-héros qui passe du côté obscur. A force de voir les ordures s'en sortir avec quelques années de prison et récidiver, le flic se sent impuissant et n'arrive plus à contenir sa colère. Le découpage des chapitres nous fait vivre à ses côtés cette escalade de violence et ses manières expéditives.

Toute la force du récit de Christos Gage réside dans son personnage principal. Ses tourments, ses instincts, ses remords… il faut avouer que ce sont les méandres de son esprit qui constituent l'essence du titre. Et même les autres Supra qui l'accompagnent parfois n'arriveront pas à lui voler la vedette, malgré quelques profils intéressants.

S'ajoutent évidemment les notions de rédemption et d'absolution. Tout ce qu'il faut pour avoir un héros torturé à souhait. Ce qui provoque chez le lecteur une certaine empathie pour ce personnage prêt à tout et au final complètement désemparé.

Les dessins de Roberto Viacava, s'ils ne sont pas exceptionnels, remplissent tout à fait leur office. Les planches sont rythmées, certains cadrages bien pensés et l'ensemble rend plutôt bien. Mention spéciale à la façon dont sont illustrés les pouvoirs de John, qui offrent certaines cases vraiment pas mal.

Ce premier tome d'Absolution se lit d'une traite, son héros torturé nous emmenant dans les tréfonds de son âme dès les premières pages. L'histoire prend une tournure plutôt attendue mais très intéressante. Espérons que le deuxième tome qui conclura cette saga sera fait des mêmes qualités. Lecture recommandée pour tous ceux qui ont envie de changer un peu des univers super-héroïques classiques !




Scénario : Christos Gage - Dessins : Roberto Viacava - Editeur : Glénat - Collection Comics - Série en cours - 1 tome. 




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES