IAN - Meyer / Vehlmann

. . 2 commentaires:
IAN est une série de science-fiction d'anticipation, dessinée par Ralph Meyer (Berceuse Assassine) et scénarisée par Fabien Vehlmann (Seuls, Des lendemains sans nuages…), achevée en 4 tomes aux éditions Dargaud.

IAN signifie "Intelligence Artificielle Neuromecanique". C'est également le nom que porte le tout nouveau prototype de robot construit avec une IA forte, une intelligence artificielle capable de penser par elle-même, d'apprendre de ses expériences mais aussi de souffrir moralement et ressentir la douleur physique.

Il est intégré à la Special Rescue Section, dans laquelle il aidera des sauveteurs dans des conditions particulièrement extrêmes. Seul petit soucis : IAN est victime de crises inexpliquées qui pourraient bien se révéler dangereuses…

Fabien Vehlmann explore ici deux concepts mainte fois traités au sujet des robots (on pensera évidemment à Asimov) : les androïdes peuvent-ils vraiment souffrir et quelles seraient les conséquences si une telle intelligence venait à se retourner contre ses créateurs. Son personnage est naïf, rempli d'une profonde humanité, ce qui le rend à la fois attachant et intriguant.

On en vient à penser à la fin de la lecture du premier tome que chacun des autres volumes proposera une histoire indépendante. Il n'en est rien. La série possède un réel fil conducteur et prend toute son ampleur dans sa globalité. Si l'histoire est agréable et bien menée, j'ai ressenti les mêmes réserves pour ce récit de Vehlmann que lors de ma découverte d'un de ses autres titres de science-fiction d'anticipation : Des lendemains sans nuage. L'auteur est plein d'idées intéressantes, mais ne les exploite pas toujours suffisamment. De ce fait, au lieu de nous trouver devant un scénario qui pourrait être grandiose, on obtient quelque chose de bien foutu, mais qui sonne un peu creux.

On retrouve un Ralph Meyer fidèle à lui-même et à son style graphique si efficace qui fait parfois penser à celui de son ami Bruno Gazzotti. Une évolution de l'encrage et surtout de la colorisation s'opère entre les tomes un et deux. Bienvenue, elle apporte une touche plus moderne et actuelle aux dessins.

Les quatre tomes de la série ont également été regroupés dans une intégrale (couverture ci-dessus). Si elle ne révolutionnera pas le genre (mais est-il encore possible de réinventer la SF d'anticipation de nos jours ?) elle offre une lecture agréable dans un récit pensé de bout en bout.




Scénario : Fabien Vehlmann - Dessins : Ralph Meyer
Editeur : Dargaud - Série Terminée - 4 tomes.  




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.




Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Yeah merci ! trop bien d'avoir des correcteurs parmi ses lecteurs ;)
    Je corrige !

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES