Marvel Saga 17 : le Corps des Captain America

. . Aucun commentaire:
Une mystérieuse force cosmique détruit des dimensions entières. Quel point commun entre ces univers qui disparaissent ? Captain America ! Il faudra bien la coopération de ses doubles de différentes époques et de plusieurs réalités pour empêcher la destruction du multivers !

Le Marvel Saga 17 de février 2013, disponible en kiosque, nous présente un récit complet en 5 épisodes intitulé le Corps des Captain America. Étant carrément fan du personnage, je me le suis bien sûr procuré. 

Même si Cap’ est le symbole parfois naïf du héros qui sommeille en nous, avec des pouvoirs limités face aux adversaires surpuissants des Vengeurs, il est toujours volontaire et combatif pour défendre le bien. Un avatar moderne du chevalier sans peur et sans reproche en quelque sorte, mais aussi la continuité des héros des premiers comics.

Tath Ki, dit “le Contemplateur”, un être cosmique qui a déjà croisé Cap il y a fort longtemps, se rend compte que parmi l'infinité d’univers alternatifs que compte le multivers Marvel, certains sont en train de cesser d’exister. Mais cette destruction cause une réaction en chaîne qui pourrait bien se répercuter sur tous les univers. Chose curieuse, dans chaque réalité, Captain America disparaît avant de sortir d’hibernation et d'avoir pu devenir un héros moderne ! Si Cap n’avait pas fédéré et dirigé les Vengeurs, qui sait ce que le monde serait devenu ? De nouvelles forces seraient apparues, mais pour aboutir à un futur bien sombre placé sous le signe du totalitarisme...

Ce Marvel Saga est l’occasion de voir différentes facettes des incarnations possibles de Captain America, puisque nous en rencontrerons cinq ! Le récit se situant avant Fear Itself, c’est encore Bucky Barnes qui porte le costume pour notre univers, la Terre 616. Il devra s’associer avec un jeune Steve Rogers des années 40, mais aussi US Agent (qui fût un temps remplaçant de Cap), Commandant A, un avatar futuriste et Rêve Américain, une jeune femme, qui est aussi la nièce de Sharon Carter !

Un récit écrit par Roger Stern, de facture assez classique mais plein d’action, d’humour (on notera la caractère bouillonnant d’US Agent), de voyages dans le temps et de clins d’oeil aux fans. Aux crayons, le français Philippe Briones s’en sert très bien avec des dessins nets et précis, très détaillés. L’ensemble se lit bien, présente l’avantage d’être hors continuité, complet et fort distrayant.


Les couvertures d'origine forment une petite fresque que voici ! (cliquer pour agrandir)




Scénario : Roger Stern - Dessins : Philippe Briones 
Editeur : Panini Comics - Collection : kiosque  - Récit complet.  



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES