les Mystérieuses Cités d’Or : le manga

. . Aucun commentaire:
Difficile d’expliquer l’impact qu’auront eu les Mystérieuses Cités d’Or pour ceux qui, comme moi, ont découvert la série enfants. On en retient l’envie irrépressible de découverte, le mythe de l’Eldorado, quelques repères historiques, une voix, celle de Jean Topart qu’on aurait tous rêvé avoir comme instit’. A l’occasion de la sortie du coffret Blu Ray et du roman de Scott O’Dell La route de l’or, Kaze sort le premier tome de l’adaptation manga.

Au XVIe siècle, en Espagne. Esteban est un jeune garçon barcelonais, surnommé par ses concitoyens l’enfant du soleil, à cause de son extraordinaire don de parler au soleil et de le faire venir. Il accepte de s’embarquer pour le Nouveau Monde afin de tenter de découvrir les mythiques Cités d’Or.

Sur sa route, semée d’embûches, il se liera d’amitié avec Zia, une jeune Inca rencontrée sur le bateau et qui possède un médaillon semblable au sien. Les deux trouveront leur troisième compère en la personne de Tao, dernier descendant du légendaire peuple de Mu

C’est toujours une drôle d’entreprise que de s’attaquer à un mythe comme celui-là : soit on se borne à imiter et adapter, soit on tente d’innover et on prend le risque de se rater. On sent bien que Thomas Bouveret a cherché à amener sa touche personnelle, dans le déroulement des évènements du début notamment. Mais il reste difficile de se libérer d’une telle tutelle.

On retrouve avec plaisir dans cette adaptation des dessins proches de la série animée, et surtout un état d’esprit assez roots qui rappelle son charme désuet. Onomatopées et traits de vitesse sont légion et donnent à l’ensemble le cachet nécessaire.

Cette adaptation en manga des Mystérieuses Cités d’Or vaudra surtout pour le nouveau public qu’elle pourra glaner. Sans être mauvaise, elle n’apporte pas grand-chose à la première saison animée. Il faut cependant reconnaître au manga ses bonnes intentions quant à l’œuvre originale. Aussi et surtout pour qui a vu le générique (les deux épisodes diffusés étaient-ils du même acabit ?) de la saison 2 coproduite par TF1, et qui m’avait personnellement terrifié.



Editeur : Kaze Manga - Série en cours - 1 tome. 
© Thomas Bouveret / KAZE SAS © MOVIEPLUS 

 
Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES