L’île infernale : suite et fin

. . 1 commentaire:
Nous vous avions parlé en fin d’année dernière du premier tome de L’île infernale de Yusuke Ochiai, que lançait une nouvelle maison d’édition, Komikku. La série en mode survival s’est achevée au mois d’avril avec la parution du troisième tome, pour constituer au final une très bonne série courte, toute en efficacité et en rebondissements.

Petit rappel des débuts : le Japon, toujours en quête de nouvelles idées, a décidé de modifier son code pénal pour substituer à la peine de mort un exil à vie sur une île perdue et isolée. Un jeune assassin, Ei Mikoshiba, débarque sur cette île après sa condamnation. Mais il semble qu’il ait tout fait pour se retrouver là, dans le seul but de retrouver l’assassin de sa famille.

 
Il découvre vite que l’île n’est pas qu’un univers ultraviolent, mais qu’elle possède également son organisation propre, avec à sa tête une jeune fille désignée par tous comme la « Déesse ». Siège à ses côtés l’homme pour qui Ei est venu : Sakaki. Mais la réalité semble décidemment bien plus complexe et réserve bon nombre de rebondissements…

Le premier tome était une bonne surprise, par son rythme haletant et ses scènes sans concession. Yusuke Ochiai applique les mêmes méthodes pour la suite de son récit, enchaînant les séquences d’action, disposant ça et là quelques flashbacks qui amènent le background nécessaire.


Pas de grande surprise dans le scénario certes, mais des rebondissements bien menés. C’est la grande qualité de L’île infernale que de ne pas chercher à en faire trop : Ochiai a son scénario et il s’y tient.

Les dessins, s’ils souffrent par moments de quelques approximations, collent parfaitement à l’histoire ; c’est brutal, les sentiments sont exacerbés et les visages constamment au bord de la rupture.

L’île infernale est donc une très bonne série d’action, qui ne se pose pas trop de questions mais sait quand même amener un suspens certain. Le travail de Komikku est à saluer également : les couvertures sont classieuses, la traduction de qualité et la réalisation d’ensemble remarquable pour des débuts. 





Scénario & Dessins : Yusuke Ochiai - Editeur : Komikku - Série finie - 3 tomes.  
© Yusuke Ochiai 2009




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

 
Get this Related Posts Widget

1 commentaire:

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES