Ex Machina - Brian K. Vaughan / Tony Harris

. . Aucun commentaire:
Urban Comics nous présente la ré-édition de la série Ex Machina. Le point de départ est original : un super-héros éphémère se retire du devant de la scène pour faire de la politique, et arrive à se faire élire maire de New York. Les difficultés commencent !

Avant de découvrir ce premier tome, je ne connaissais pas l’histoire d’Ex Machina, publié aux USA par Vertigo entre 2004 et 2010, puis en France par Panini. Ce premier tome reprend les 11 premiers épisodes (sur 50) de la série dans laquelle un ingénieur civil, Mitchell Hundred, est blessé par un étrange objet qui lui confère le pouvoir de “parler” aux objets mécaniques. 

Il se sert alors de ses capacités pour commencer une carrière de super-héros sous le pseudonyme de Grande Machine. Hélas, ses interventions causent souvent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent, et les forces de l’ordre voient d’un mauvais œil ses méthodes peu orthodoxes.

Hundred raccroche donc et décide de se lancer dans la politique pour aider ses concitoyens d’une autre façon, et arrive à être élu maire de New York. Ce premier tome nous conte les débuts de Hundred à la mairie, les coulisses de l’administration d’une grande ville, les manœuvres politiques, les litiges avec la police ou les syndicats… mais cela n’est nullement rebutant. 

En effet, le scénario habile de Brian K. Vaughan (connu pour Y : le Dernier Homme ou Saga, notamment) mêle différents fils narratifs, passés et présents, pour rythmer le récit et alterne moments héroïques, mystère sur les origines des pouvoirs du héros et politique-fiction.

Un récit magnifiquement servi par les dessins réalistes de Tony Harris, qui n’est pas orienté vers l’action, mais plutôt destiné aux lecteurs qui aiment les récits plus profonds. L’influence du 11 septembre 2001 est très présente dans l’histoire, et explicitement abordée puisque la Grande Machine a essayé de sauver des victimes des attentats, et n’a pu sauver qu’une des deux tours jumelles.

Fortement recommandé, Ex Machina est donc un récit adulte qui confronte récit de super-héros et réalité politique, une belle découverte pour ma part, avec sans doute encore 4 tomes à venir puisque Urban Comics se base sur l’édition Deluxe américaine.




Scénario : Brian K. Vaughan - Dessins : Tony Harris 
Editeur : Urban Comics - Collection : Vertigo  - Série en cours - 1 tome paru sur 5.

 



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES