Happy ! - Morrison / Robertson

. . Aucun commentaire:
Ne vous fiez pas au titre, Happy! n’a rien de joyeux. Happy est le nom d’une licorne ailée de couleur bleue. D’accord, une licorne qui ressemble énormément à un âne tout droit sorti d’un cartoon mais son enthousiasme à toute épreuve ne sera pas de trop pour la tâche qui lui revient. Car rappelez vous, ce comics n’est pas rose.

On attaque tout de suite en suivant Nick Sax dans l'exercice de son art : tuer. En effet, Nick est tueur à gage, même si on apprend au cours de l’histoire que ce ne fut pas toujours le cas. Et force est de constater que lorsqu’il s’agit d’aligner les taloches aussi vite et efficacement que les cadavres, cet ivrogne cynique à la carrure de quarterback sait ce qu’il fait.

Mais Nick a beau être doué, il n’est pas à l’épreuve des balles pour autant. Et c’est dans l’ambulance qu’il fera sa première rencontre avec Happy. Croyant d’abord avoir été drogué ou souffrir d'hallucinations, Nick finira par prendre la présence de Happy à ses côtés au sérieux. 

Mais au grand désespoir de la petite licorne, Nick a l'âme plus sombre qu’une nuit sans lune et passera le plus clair de son temps à tenter d’échapper aux hommes de la pègre lancés à ses trousses. Et durant cette incessante fuite en avant, il n’aura de cesse d’essayer d’obtenir son aide par la persuasion. Car Happy ne peut agir sur le monde matériel et Sax semble être le seul à le voir et l’entendre.

Si le scénario, par la plume du célèbre Grant Morrison (Batman : Arkham Asylum, Superman All Stars…), est bien ficelé et riche en rebondissements, il n’est pas à mettre entre toute les mains. D’autant plus qu’il très bien illustré par les planches de Darick Robertson. La dureté du titre n’est d'ailleurs pas tant dans les dessins que dans les dialogues et les thèmes qu’ils abordent.

Un comics “pour lecteurs avertis” donc qui nous plonge dans un monde bien sombre en une veille de Noël que le jovial Happy tentera, et réussira en quelque sorte , d'égayer par son inébranlable candeur et son indéfectible dévouement pour la mission qui est la sienne.




Scénario : Grant Morrison - Dessins : Darick Robertson 
Editeur : Delcourt - Collection : Contrebande - 1 tome. 




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.




Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES