Revival - Quarantaine

. . Aucun commentaire:
Retour à Wausau, petite ville du Wisconcin. Dans le premier tome,  Bienvenue à la Maison, nous suivions l’agent Dana Cypress, responsable de l’Unité de Régulation des Citoyens Revitalisés (URCR), lors de ses enquêtes. Et nous faisions également connaissance avec cette singulière communauté que sont les "revitalisés" : plus proche du non-mort que du zombi, les ranimés sont des personnes mortes...mais revenus à la vie sans que personne ne sache pourquoi ni comment.

En quarantaine depuis les premières résurrections, la ville commence à souffrir de ce huit clos forcé et les tensions montent, surtout aux frontières de la ville. 

Les forces de l'ordre sont monopolisées par l'inlassable tache de garde barrière qui leur incombe pour empêcher les illuminés de tous bord d'entrer à Wausau. Les politiques, en la personne de Clide Birch soufflent sur les braises en attisant les tensions dormantes sur fond de religion et de liberté individuelle. Pour mal faire, le CDC lui-même tarde à donner ses conclusions sur le cas des revitalisés.

Si dans ce tome, Dana se voit adjoindre une personne de plus, son travail n'en est pas pour autant facilité car, sur le périmètre de quarantaine, un carambolage révèle "providentiellement" un trafic d'organes humains. Une enquête de plus pour l'URCR puisque la piste d'un marché noir d'organes de ranimés est très vite envisagée. "
Quarantaine" est aussi l'occasion de se pencher sur les comportements atypiques des revitalisés. A travers eux transparaît la difficulté d'appréhender le concept d'immortalité. Mme Dittman aura trouvé une solution, c'est ici à Anders Hine de nous exposer son point de vue...


Le duo Mike Norton/Mark Englert, respectivement aux dessins et couleurs est toujours aussi efficace, la neige et le froid semblent même encore plus présents que dans "Bienvenue à la Maison". Le scénario, lui, se diversifie dans ses intrigues. Encore plus que précédemment, on se demande où va nous mener Tim Seeley. Si le scénario fait penser à une rivière s'épanouissant en delta, il n'en reste pas moins clair à suivre.

Loin de répondre aux questions que l'on se posait sur l'origine du phénomène, Quarantaine dilue un peu plus l'intrigue, révélant à demi des nouveaux secrets entourant les personnages principaux et développant de nouveaux arc narratifs dans le style d'une série TV. Ainsi, ce tome est-il beaucoup moins linéaire que le premier et nous laisse présager plus d'un autre tome pour découvrir tous les mystères non seulement des ranimés mais aussi des habitant qui sont loin d'être tous aussi ordinaire que la bourgade pourrait le laisser penser. 



Scénario : Tim Seeley - Dessins : Mike Norton - Editeur : Delcourt 
Collection : Contrebande - Série en cours - 2 tomes.  




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.




Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES