Brightest Day tome 3 : Le Retour du Héros

. . Aucun commentaire:
Enfin, nous y sommes ! La conclusion de la longue saga initiée par Blackest Night puis continuée dans les deux premiers tomes de Brightest Day (à relire ici et ) touche à sa fin. Ce troisième tome, intitulé Le Retour du Héros, nous livre en effet les dernières pages du combat entre la Lanterne Blanche, les douze morts qu’elle a ramené à la vie, et les forces du mal.

La recherche d’un nouveau protecteur pour la Terre se fait par la conclusion des aventures des personnages principaux que sont Le Limier Martien, Hawkman, Aquaman, Firestorm, La Colombe et Deadman. Ceux-ci devront livrer leurs derniers combats et triompher de la mission assignée par la Lanterne Blanche. Certains, comme Maxwell Lord, Osiris et Jade seront absents car leurs histoires ont eu lieu dans des tie-ins inédits en France.

Triomphants, revenus à la vie, les champions ne sont pas au bout de leur peine car c’est l’essence même de la Vie et de la Terre qu’ils doivent défendre, face à la destruction qui gangrène le monde. Un combat mystique basé sur les différents éléments d’où émergera enfin un nouveau gardien, la Créature du Marais !

Côté dessins, les prestations d’Ivan Reis, Patrick Gleason ou encore Joe Prado sont de toute beauté et donnent une histoire graphiquement très réussie avec un excellent niveau. Par contre, le bât blesse au niveau du scénario.

Après des événements proprement cosmiques au fin fond de l’univers, voire dans d’autres dimensions, le tout se termine dans une petite forêt. Mais surtout le comportement de la Lanterne Blanche est très erratique, souvent paradoxale ou illogique ! Sans doute soumis aux impératifs éditoriaux de DC et aux projets prévus pour les différents héros dans la "Renaissance" (New 52) qui allait suivre, ou ayant du mal à conclure ce long cycle, Geoff Johns et Peter J. Tomasi accouchent d’une résolution bancale et d’un nouveau protecteur qui manque singulièrement d’envergure.

Ajoutons à cela que l’histoire se poursuit (encore !) dans trois épisodes compilés par Urban Comics dans ce volume, et qui mettent en jeu John Constantine, et on aura le sentiment que les choses ont échappé aux scénaristes débordés. Une mini-série dispensable, sans doute existant uniquement pour prolonger encore le cycle, avec Batman ou Superman faisant office de figuration, et d’un intérêt fort contestable.

Ce dernier tome conclut une (trop) longue saga manquant d’un vrai scénario cohérent. Dommage car les attentes étaient élevées et l’écrin fort joli. Hélas, de beaux dessins ne font pas à eux seuls une bonne histoire...




Scénario : Geoff Johns et Peter J. Tomasi - Dessins : Ivan Reis, Patrick Gleason, Joe Prado
Editeur : Urban Comics - Collection : DC Classiques - Série Terminée - 3 tomes.




 


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.




Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES