Space Kariboo - François Duprat

. . Aucun commentaire:
Space Kariboo est un super-héros. Nous le découvrons lors du premier chapitre dans ce qui est un des nombreux épisodes de ses aventures, ici en compagnie de la charmante Marianne. Action et bons mots sont au rendez-vous et sur ce dernier point, le Kariboo et ses ennemis n’ont rien à envier aux aventures d’un certain homme araignée.

Puis, nous entrons un peu plus en profondeur dans l’intimité des personnages. Space Kariboo et Marianne sont en couple et profitent de leurs vacances amplement méritées. Mais évidemment, qui dit super-héros en vacances, dit ennuis qui vous poursuivent, alors que vous n’aspirez qu’à un peu de repos.


C’est ainsi que nous ferons la rencontre d’autres protagonistes, ennemis, amis, anciens alliés de notre duo. Ce sera également l’occasion de comprendre les convictions politiques et idéalistes de Space Kariboo et sa compagne. Puis, gros retour en arrière, quelques années auparavant, alors que les personnages étaient tous étudiants, dans le même lycée, en formation de super-héros.

C’est à cet âge que se forment les convictions les plus intenses et contrairement à nombre de héros qui se contentent de suivre un chemin d’un manichéisme souvent énervant, les personnages se posent des questions, se révoltent face à des décisions qui vont contre leurs idéaux. Cela créé des tensions au sein du petit groupe, qui pourtant commençait à connaitre une certaine popularité. Le pacifisme se confronte au capitalisme et les allusions politiques sont nombreuses (Marianne évidemment représentante de la liberté, l’égalité et la fraternité tandis que d’autres personnages illustrent la mondialisation, la pollution, la guerre, la déchéance…).


François Duprat transforme ainsi le récit super-héroïque en petites tranches de vie et en réflexions sur ces fameuses histoires de grands pouvoirs qui impliquent tant de responsabilités. Le tout illustré dans un style proche du crayonné, permettant de mieux percevoir le coup de crayon du dessinateur et la finesse de son trait. Sur ce point certaines cases sont franchement réussies, comme cet entrainement entre Marianne et un robot de combat aux traits Franquiniens ou encore le passage de révolte du personnage de Flower Power ayant momentanément perdu ses pouvoirs.

Space Kariboo se situe davantage dans le genre tranche de vie ado, avec ce que cela comporte d’introspection et remises en question, le super-héroïsme n’étant au final qu’un levier pour soulever toutes ces questions de façon légère mais tout de même profonde.





Scénario & Dessins : - Editeur : La Boite à Bulles - Collection Contre-pied - One-shot.  





Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES