Millenium tome 3 - Runberg / Man

. . 1 commentaire:
Après Les hommes qui n’aimaient pas les femmes en 2013, nous retrouvons cette année le journaliste Mikael Blomkvist et la hackeuse Lisbeth Salander avec La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette. Cette adaptation BD du célèbre roman Millénium, de Strieg Larsson, se fera également en deux tomes.

Un an a passé depuis l'affaire Wennerström et l'enquête de Mikael concernant la disparition de Harriet Vanger. Si la santé du journal Millénium se porte maintenant bien mieux et que Mikael est un quasi héros national, plus personne n'a de nouvelles de Lisbeth Salander. 


Mikael, fidèle à ses convictions, continue le journalisme d'investigation et compte cette fois faire éclater la vérité sur les réseaux de prostitution qui gangrènent son pays. Il s'appuie sur le travail de Dag Svensson, journaliste free lance, et de la thèse de sa compagne Mia. Mais alors que le dossier que prépare Millénium avec le couple commence à prendre forme et à déranger les principaux concernés, Dag et Mia sont retrouvés assassinés. Le seul suspect formellement identifié par les témoins n'est autre que Lisbeth Salander…

Si Mikael se fait un devoir de poursuivre les recherches entamées par Dag et Mia, il prend aussi fait et cause pour l'innocence de Lisbeth. Et force est de constater que sa confiance et son amitié pour la jeune surdouée sont inconditionnelles : malgré toutes les zones d'ombres du passé de Lisbeth que va découvrir Mikael, il n'hésitera pas à affirmer qu'elle ne peut être coupable des meurtres.


Le scénario de Sylvain Runberg est fidèle au roman et si les lecteurs de ce dernier repéreront les adaptations et différences opérées par l'auteur, celles ci ne gênent en rien le plaisir de lecture et l'esprit est bien là. Conscient que la BD s'adresse à un lectorat plus jeune, le scénario ne comporte pas autant de violence à l'état brut et primaire que dans le roman, a raison, même si j'aurais aimé voir la formidable confrontation entre Paolo et le géant bond.

Les dessins et les couleurs de Man respectent complètement l'ambiance instaurée dans les deux premier tomes : sombre et riche en couleurs chaudes. J'ai plus d'affinité avec le style plus ciselé de Homs, mais d'aucuns préféreront certainement le coup de crayon de Man, au rendu plus réaliste et doux.

La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette confirme la qualité de l'adaptation que nous offre Dupuis. Une qualité qui donne envie de lire ou relire le roman. C'est le genre de série qui fait naître des sentiments ambigus, entre impatience d'avoir la suite et désir de ne pas en finir trop rapidement.



Scénario : Sylvain Runberg d'après Stieg Larsson - Dessins : Man 
Editeur : Dupuis - Série en cours - 3 tomes.  



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

1 commentaire:

  1. J'ai adoré les deux premiers ! j'espère que celui là est aussi bon ! ajouté dans ma liste d'achat :-)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES