BATMAN : AMERE VICTOIRE

. . Aucun commentaire:
Après Un Long Halloween, récit rentré dans les classiques des aventures de Batman, le duo créatif Loeb/Sale récidive en 1999 avec Amère Victoire. Suite directe du précédent, il reprend les mêmes personnages et les place face à une situation inédite : le tueur Holiday a été arrêté, mais c’est maintenant un serial-killer qui s’en prend aux policiers. L’assassin passe la corde au cou de flics de Gotham, tout en accrochant sur leurs cadavres des indices sous forme de jeu du… pendu ! Des notes qui mènent droit sur la piste de l’ancien procureur Harvey Dent, devenu Double-Face.

Cette fois, c’est la guerre ouverte entre les truands de Gotham et ceux qu’ils appellent “les fêlés”, à savoir les super-vilains. Changement de monde et d’époque, entraperçu dans le récit précédent, et qui se fait dans le sang et les larmes. L’occasion de croiser les adversaires emblématiques de Batman, outre Double-Face donc, on y verra aussi le Joker, Poison Ivy, Mister Freeze, Solomon Grundy, l’Epouvantail

Et si Batman a de plus en plus de mal à accepter de l’aide, notamment celle du commissaire Gordon, qui lui rappelle le trio épris de justice qu’ils formaient avec Harvey Dent, il sera mis devant le fait accompli par l’arrivée d’un jeune prodige. Amère Victoire contient donc aussi des lueurs d’espoirs pour Batman, en revisitant les origines de Robin, puisque la carrière héroïque de celui-ci est liée au passé mafieux de Gotham. Sans parler de Catwoman, toujours dans les parages...

Sans avoir la force d’Un Long Halloween, puisque le scénario de Jeph Loeb est moins innovateur et surprenant, Amère Victoire est cependant d’un excellent niveau. Et les graphismes de Tim Sale sont toujours réussis, avec un jeu sur les ombres et les placements de façon à renforcer l’impact du dessin. Celui-ci est atypique, fortement stylisé et lorgne parfois vers la caricature, mais est toujours réussi.

Un long récit doté d’un prologue et de 13 épisodes, compilés dans un épais volume de plus de 400 pages chez Urban Comics, qui ravira les fans de Batman ayant aimé Un Long Halloween.






Scénario : Jeph Loeb - Dessins : Tim Sale - Editeur : Urban Comics - Récit complet. 



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES