Kanopé - Louise Joor

. . Aucun commentaire:
En 2137, la terre est surpeuplée. A tel point que si aucune solution n'est trouvée, elle court à sa perte : la planète, surexploitée depuis 300 ans n'a plus de ressources.

C'est pourtant en plein cœur d'une foret luxuriante qu'on assiste à la fuite d'un inconnu en combinaison face à deux robots. Après une chute vertigineuse, le diagnostique de survie des intelligences artificielles est proche de zéro. Mais Jean, jeune hacker, a survécu et trouvé refuge dans une cabane perchée dans un arbre. Il y fera la rencontre de la propriétaire, Kanopé, de manière assez brutale. Il faut dire que Jean est d'abord imbu de sa personne et s'autoproclame nouveau propriétaire de la cabane, chassant Kanopé manu militari. 

Kanopé n'en sera pas dissuadée et reviendra sans cesse pour nouer un contact avec cet étranger. Elle y parviendra et ce sera alors le choc des cultures : en effet, bien que la planète se meure sous l'écrasante pression de la surpopulation mondiale, l'Amazonie est le dernier bastion de végétation et d'animaux sauvages.

C'est paradoxalement à cause d'une catastrophe nucléaire vieille de 119 ans que la foret existe encore : la radioactivité y est telle que plus personne n'y survit...plus personne sauf Kanopé et le "peuple". Ainsi Kanopé apprendra les fruits, la viande à Jean et ce dernier lui expliquera comment l'humanité tente de survivre entre famine et radioactivité.

 
Scénariste et auteur de Kanopé, Louise Joor, signe ici son premier ouvrage et l'essai est transformé. L'histoire est belle, bien écrite et d'une grande fluidité, aidée en cela par des dessins très fouillés. Beaucoup de choses sont dites au travers de détails dans les décors et la BD se lit autant par la lecture que par le regard.

D'une grande humanité, presque prémonitoire mais résolument optimiste, Kanopé arrive à nous parler de ce monde qu'est devenu le notre sans jamais nous le montrer. Toute l'histoire prend place dans cette foret Amazonienne corrompue par l'atome mais qui a su néanmoins s'y adapter. Une plongée sous la canopée dont on ressort optimiste...ou un peu inquiet ? Petit bonus, à l'image d'un roman, Kanopé est préfacé par Philippe Buchet (dessinateur de Nävis, une autre fille des forets).





Scénario : Louise Joor - Dessins : Louise Joor 
Editeur : Delcourt - Collection : Mirages - Récit complet.  




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES