Erased - Kei Sanbe

. . Aucun commentaire:
Kei Sanbe (L'île de Hozuki et Le Berceau des esprits) est de retour aux éditions Ki-oon avec le premier tome d’une nouvelle série franchement prometteuse. Il faut l’avouer, la couverture est déjà très attirante. Le titre également, surtout associé au pitch de départ : Satoru Fujinuma, la trentaine, possède un don tout particulier qui le fait remonter de quelques minutes dans le passé juste avant qu’un incident se produise, lui permettant d’essayer de changer le cours des événements.

Nous sommes en 2006 et, Satoru tente de percer en tant que mangaka. Pour pouvoir subsister il travaille à côté en tant que livreur de pizzas.
Un jour, en pleine livraison, ce qu’il appelle « une rediffusion » se produit : sans qu’il n’en soit prévenu à l’avance, le voici revenu à l’endroit où il se trouvait quelques minutes auparavant et va devoir deviner quel est le danger qui plane. Ce jour là, la résolution ne sera pas facile et, provocant un accident de la route, le mènera tout droit à l’hôpital.

Suite à cette péripétie, qui n’est pas sa première, des souvenirs de son enfance vont revenir à l’esprit de Satoru. Petit à petit, sous forme de flashbacks plus ou moins clairs. Ce qui est certain c’est qu’il a oublié certains événements troublants de son enfance et que ceux-ci ont l’air de vouloir tout d’un coup remonter à la surface. Pourquoi ? Quels sont ces choses si terribles que sa mémoire a réussi à effacer complètement ? Et quel est le rapport avec sa vie actuelle ?

Le concept des rediffusions est franchement bien amené, boucle temporelle parfaite, répétant les cases déjà vues et nous plongeant dans le même état que le personnage principal. Les flashbacks sur son enfance sont également très bien amenés, distribués au compte-goutte, dans de nombreuses cases aux détails importants.

A tout ceci s’ajoutent quelques réflexions psychologiques, sur la culpabilité, la prise de conscience, les relations aux autres… De quoi faire de ce premier tome une histoire tout à fait palpitante. Et, cerise sur le gâteau, alors que je trouvais déjà très bien partis ces premiers chapitres, voici que le récit s’emballe et nous plonge dans une atmosphère inquiétante et des faits totalement inattendus. Le dernier chapitre nous laisse complètement sur notre faim et l’envie de connaitre la suite est à son comble.

Kei Sanbe use de plusieurs effets mettant parfaitement en avant son récit et ajoutant un côté assez percutant à sa narration. Entre les flashbacks parfaitement imbriqués, les doubles pages saisissantes et l’utilisation de format de cases et de mises en pages tout à fait audacieuses, le dessin et ses séquences servent parfaitement l’ambiance.

Ce premier tome de Erased (série toujours en cours au japon en 4 tomes) est un véritable coup de coeur. Entre voyage dans le temps, passé mystérieux et un rythme parfaitement calculé, les ingrédients sont réunis pour nous promettre quelque chose de vraiment bon. Vivement le 28 août pour la sortie du tome 2 !




 
Scénario & Dessins : Kei Sanbe - Editeur : Ki-oon - Série en cours - 1 tome.  
© 2013 Kei Sanbe / KADOKAWA CORPORATION, Tokyo.


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES