Wonderball 01 : Le Chasseur

. . Aucun commentaire:
L’inspecteur Spadaccini, ancien Pathfinder des Marines en corée, est flic à San Francisco. L’un des meilleurs mais aussi l’un des plus violents. Et lorsque qu’un sniper abat neuf personnes en moins de dix secondes avec un carcano, l’enquêteur y voit comme une résonance de son passé : vingt ans auparavant, alors que Spadaccini était aux “Secret Service” de la Maison Blanche, un autre tireur avait réussi un tir aussi rapide et avec le même genre de calibre...Lee Harvey Oswald.

Spadaccini, alias Wonderball, décide de reprendre contact avec ses anciens collègues en commençant pas Sam Waklovski dont la théorie de la balle magique impliquait que Lee Harvey avait pris des drogues pour parvenir à réussir un tel tir. Mais Spadaccini n'est pas le seul à remonter la piste du tireur. De bien étranges ecclésiastiques, dont le discours se rapproche plus d’un groupe de scientifiques, vont tout mettre en oeuvre pour trouver le tueur qu’ils nomment alpha et faire disparaitre ceux qui en savent trop. Et pour arriver à leurs fins, tout sera permis : filatures, meutres, corruption.

Le sillage de Spadaccini se retrouvera bien vite jonché de cadavres et il aura fort à faire pour ne pas figurer sur la liste. Qui donc tire les ficelles de cette affaire qui semble aller bien au delà de la tuerie d’un déséquillibré, semblant remonter jusque dans le passé de l’inspecteur. Et qu’est ce que ce Collegium Occulta qui semble mener des expériences eugénistes...

Le Chasseur, écrit à quatres mains par Fred Duval (Travis, carmen McCallum et plus récemment Wendy) et Jean-Pierre Pécau (Paris Maléfices, Les 30 Deniers) est un vrai polar qui nous plonge dans le San Francisco des années 60/70 avec délectation. On y accompagne l’inspecteur Spadaccini dont les méthodes musclées et le caractère colérique et renfrogné n’est pas sans rappeler un certain Harry, inspecteur lui aussi. Les planches de Colin Wilson sont d’un réalisme de toute beauté et très détaillées.

Wonderball sent bon la testostérone avec ce flic en acier trempé aux intuitions aussi percutantes que son direct du droit. Scénaristes et dessinateur sont tellement au diapason que les pages s’enchainent avec une rare fluidité et c’est avec impatience qu’il va falloir attendre mars 2015 pour connaitre la suite de cette enquete avec le tome 2 : Le Fantome.

Scénario : Fred Duval/Jean-Pierre Pécau - Dessins : Colin Wilson 
Editeur : Delcourt - Collection : Machination - Série en cours - 1 tome.


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES