Papier Froissé - Nadar

. . 2 commentaires:
Josef, un homme morne et taciturne, arrive en ville, s'installe dans l’Hôtel-Pension "Les Chevaux" et se met en quête d'un petit boulot. Il trouve un poste dans une petite scierie et s'il ne se lie pas d'amitié avec ses collègues et leur semble bien mystérieux, il n'en est pas moins très habile de ses mains et progresse vite. Il faut dire qu'il connaît le bois : Josef sculpte de petits chevaux à ses heures perdues dans sa chambre d’hôtel.

Javi est un adolescent qui sèche les cours à l'insu de sa mère et qui joue les petites frappes pour se faire de l'argent. Si Javi est devenu un mercenaire qui intimide, récupère des choses ou distribue des coups pour le compte d'autres adolescents trop couards pour s'en charger eux-même, ce n'est pas qu'il ait un mauvais fond. L'argent récolté, il le garde pour sa mère qui reste cloîtrée chez elle aux prises avec une grave dépression.

Si Josef s'applique à rester à l'écart de tous et à mener une vie des plus routinière, presque recluse, Javis, lui, aspire à changer de vie. Il a atteint les limites de sa condition de pseudo dur à cuir et une rencontre fortuite avec Sara, professeure de self défense va lui permettre de s'ouvrir à de nouvelles perspectives au gré de leurs discussions, activités et rencontres qu'elle lui permettra de faire. Au même moment, la paisible routine de Josef est quelque peu chamboulée par d'incessants messages et dégradations faire à son véhicule. A chaque fois le message est le même : LÂCHE.

Premier roman graphique de Nadar, Papier Froissé est une vraie réussite. Entièrement réalisé en noir est blanc dans un style très épuré, cette BD concentre l'attention du lecteur sur le récit est les émotions des personnages, très bien retranscrite par le coup de crayon de l'auteur Espagnol. Les flashbacks s’enchaînent pour nous expliquer de manière très intimiste le passé de Josef et Javi ou de personnages secondaires.

Papier Froissé pourrait impressionner avec sa pagination de 390 pages mais rassurez vous, la lecture est tellement fluide qu'on ne les voit pas passer. L'histoire est d'une grande maturité et il incroyable de découvrir à quel point tous les personnages sont interconnectés et se croisent au fil du roman. Pour les amateurs de trame à tiroirs...


Scénario et Dessins : Nadar - Editeur : Futuropolis - One Shot.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Merci de m'avoir fait connaître cette bd ça m'intéresse beaucoup, je l'ai noté, par contre ce doit être relativement nouveau? car je ne la trouve dans aucune bibliothèque du Québec...

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES