Arte - Kei OhKubo

. . 1 commentaire:
Début du XVIème siècle, en pleine effervescence culturelle, les rues de Florence se remplissent d'ateliers de grands maîtres bien décidés à réaliser les plus beaux chef d’œuvres. C'est dans ce berceau de la renaissance que Arte, jeune fille de l'aristocratie italienne passionnée de dessin, va tout tenter pour devenir peintre.

Il lui faudra d'abord affronter les convenances : son père étant mort, la raison, la bienséance et l'usage voudraient que Arte cherche un bon parti à épouser. Et puisqu'elle n'y est pas décidée, sa mère prend les choses en main en commençant par brûler tous ses dessins : Arte doit abandonner cette inutile passion et se marier, là seul réside son salut.

Faisant fi des considérations maternelles, Arte se met en quête d'un maître qui accepterait de la prendre comme apprentie. Mais elle se heurtera vite aux refus de tous ces hommes qui ne considèrent les femmes qu'au travers de leurs taches d'épouses soumises et de mères juste assez bonnes à éduquer les enfants et tenir le foyer. Tous lui fermeront la porte de leur atelier sans même jeter un œil sur ses dessins...Tous sauf un, Maître Léo. 

Une vie nouvelle commence alors pour Arte, parfois moins idyllique qu'elle ne l'imaginait, mais aussi pour Léo. Habitué à vivre seul et dans le silence de son atelier, Léo, bougon de nature, devra composer avec sa nouvelle apprentie, ses bavardages et sa naïveté. Mais il pourra aussi compter sur sa pugnacité, son talent et sa passion pour cet art qu'est la peinture.

Kei OhKubo signe avec Arte sa première série et tout est réuni pour que ce premier tome rencontre son public. Le sujet est très maîtrisé et à n'en pas douter bien documenté. Le lecteur suit le parcours d'Arte mais aussi le fil de ses pensées, de ses émotions face à ce changement de vie radical. Le manga dépeint aussi en filigrane la misogynie de l'époque, le rôle de l'église…Les dessins sont quant a eux fins, détaillés, et réalisés avec une grande netteté. Toute la douceur de l’héroïne se retrouve dans ses traits, toute sont énergie dans ses attitudes. La lecture est de fait fluide et claire.

Arte, non content de nous offrir un beau moment d'évasion, permet d'apprendre un tas de petits détails sur l'organisation des ateliers d'artistes de l'époque au travers de la narration de la jeune femme, des notes de l'auteure ou du parallèle que fait cette dernière avec les plus contemporains studios de manga. Pour ceux qui ont déjà succombé aux aventures de cette aristocrate débordante d'énergie, le tome 2 arrive en Novembre 2015.



Scénario et Dessins : Kei OhKubo - Editeur : komikku - Série en cours - 1 tome.
© 2013 by KEI OHKUBO / NSP Approved Number ZCW-41F



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

1 commentaire:

  1. Je viens d'acheter le tome 1 et j'ai hâte de le lire :)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES