Ocelot - Le chat qui n’en était pas un

. . Aucun commentaire:
Ocelot n’est pas un chat comme les autres. Habitué aux concours de beauté qu’il gagne haut la patte, soigné par sa maitresse qui passe son temps à le pouponner, ce magnifique chat est loin de s’imaginer ce que peut être la vie dans la rue et tous les dangers que cela représente.

Il y sera très rapidement confronté et c’est grâce aux chats urbains qu’il croise sur sa route qu’il découvre ce qu’est la vie en liberté. Evidemment les situations sont cocasses mais aussi périlleuses et notre groupe de matous va vivre une bien jolie aventure tout en arpentant les rues de Paris.

Dès la couverture, des plus séduisantes, on est attiré par ce magnifique chat et le décor idyllique de la ville lumière. Les dessins d’Agnès Fouquart sont la grande force de cet album. Ses chats sont pleins de personnalité et d’expressivité, tandis que ses représentations de la ville sont d’un grand réalisme.

Le scénario de Jean David Morvan et Séverine Tréfouël, même s’il est loin d’être mauvais, tiens sur un ticket de métro. Ajouté au style cartoonesque des illustrations, il nous confirme que nous sommes en présence d’un album sans prise de tête, plein d’humour et de jolis sentiments.

Un titre qui sera surement très bien accueilli par les plus jeunes, les amoureux des matous ou de notre capitale française. Avouons que tout cela donne un joli mélange et offre une lecture sympathique.



Scénario : Jean David Morvan et Séverine Tréfouël - Dessins : Agnès Fouquart
Editeur : Delcourt  - Récit complet.


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES