East of West - tome 4 : A qui profite la guerre ?

. . Aucun commentaire:
Cette fois, c’est la guerre ! Les pièces du puzzle se mettent en place, et les différentes nations américaines commencent à s’affronter. La Nation Infinie des indiens attaque la République du Texas, mais cherche aussi de l’aide auprès des asiatiques de la République Populaire d’Amérique. Mort retrouve brièvement son épouse, tandis que ses anciens comparses, les cavaliers de l’Apocalypse, sillonnent un monde mis à feu et à sang à la recherche du fils perdu. Babylone poursuit donc son apprentissage de l’extérieur et de ses dangers, sous la houlette d’une Intelligence Artificielle qui lui ment sciemment. Mais dans quel but ? Et que vient faire là le prophète Orion ?

La longue et complexe saga de Jonathan Hickman entre dans sa deuxième année d’Apocalypse et les mystères continuent sur leur lancée. Un mélange réussi de post-apocalyptique, de science-fiction et d’ésotérisme très réussi, dont le succès vient aussi des superbes dessins de Nick Dragotta

Des fiches concernant les différentes nations, une frise chronologique de leur histoire, et une longue fresque (malheureusement ici réduite à des double-pages à cause des impératifs de publication) complètent agréablement ce quatrième tome.

Contient East of West #16-21




Scénario : Jonathan Hickman - Dessins : Nick Dragotta - Editeur : Urban Comics 
Collection Indies - Série en cours - 4 tomes parus.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES