Le Postello

. . Aucun commentaire:
Dans le Paris des peoples et de la mode, le jeune Stéphane K. vie dans la plus parfaite insouciance, au jour le jour et sans but véritable autre que faire la fête et profiter un maximum de l'instant présent et des plaisirs qu'il peut offrir. Jusqu'au jour où il reste sans voix devant un Warhol représentant Yves Saint Laurent. Il se découvre alors une véritable passion pour l'art.

Quelques années plus tard, alors qu'il assiste un antiquaire, il s'ouvre à lui de son intention d'embrasser le métier. Ce dernier lui conseille de s'inscrire à l'école du Louvre et de commencer à faire ses propres ventes. La vie de Stéphane dans le monde de l'art commence alors. 

Plus tard, au détour d'un étal, il fait l'acquisition d'un tableau, un coup de cœur. Un coup de cœur qui, après quelques recherches, semble bien être un Degas. Las, le tableau n'est pas signé et Stéphane va devoir batailler pour découvrir la vérité, faire reconnaître ce tableau qui recèle bien des surprises et quelques défis pour se laisser "lire".

Le Postello, écrit par Hervé Richez est le récit d'une vie mais aussi d'une conviction que Stéphane K. tentera tantôt d'oublier et qui frôlera à d'autres moments l'obsession. Le récit se suit avec une étonnante fluidité, que vous soyez connaisseur ou non. L'art, et notamment la peinture, y est décrit avec une grande simplicité. En marge de l'art lui-même, Le Postello nous parle aussi de l'authentification de ce dernier, qui est finalement assez récent et peu réglementé. Une authentification qui sera un véritable adversaire pour Stéphane K, dont l'expertise n'est pourtant pas à mettre en doute. Les planches de Winoc, toutes en douceur, accompagnent le lecteur en distillant une sensation de calme face à la fougue qui s'empare parfois de Stéphane K. C'est un peu comme si toute cette aventure nous était contée a demi voix, au coin d'un feu.

Le Postello réserve une vraie belle surprise au lecteur. A l'instars de Un Grand Bourgogne Oublié, on se plait à suivre cette enquête qui, au détour d'une belle histoire, se révèle instructive et captivante. Stéphane K. lui même nous explique en fin d'ouvrage les débuts de l'expertise d'art et les nouveaux outils technologiques qui sont désormais à notre disposition.



Scénario : Hervé Richez - Dessins : Winoc - Editeur : Bamboo Édition
Collection : Grand Angle - One Shot.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES