DoggyBags - volume 9

. . Aucun commentaire:
DoggyBags s’est en quelques années imposée comme une série concept incontournable pour tous les fans de grindhouse et de trash. Chaque numéro propose des récits courts, marqués par la violence et l’ironie, à la manière d’un Romero ou de Tobe Hooper. Death of a nation ne déroge pas à la règle, ça dépote !

Reprenant un thème exploité dans le volume 5 de DoggyBags, le Patriot Park, les 3 histoires vont dérouler la déchéance des Etats-Unis. Le premier récit, intitulé Patriot Act, met en scène un Patriot Park en pleine expansion avec un nouvel investisseur potentiel. Le Texan va avoir droit à une revue de détail des attractions et nous avec : imaginez un parc d’attraction gigantesque reproduisant des moments phares de l’histoire américaine avec des zombies en guise de figurants. Assassinat de JFK, la Nouvelle-Orléans ravagée par Katrina, Fort Alamo, etc. A chaque fois le but est simple pour les visiteurs : dézinguer des zombies pour faire honneur à la grandeur du pays.

Le deuxième récit nous projette peu de temps après, et le décor a quelque peu changé : plus vraiment d’éclate, tout a dérapé et il s’agit désormais de sauver ceux qui peuvent encore l’être. On suit les différentes escouades de secours, composées de sauveteurs dans l’âme et de francs tireurs.

Le dernier récit prend une tonalité plus politique en mettant le Président américain fraîchement élu face à son discours sécuritaire, ou comment affronter une réalité qu’on souhaitait minimiser…

Même si chaque récit peut éventuellement se lire indépendamment des autres, l’enchaînement donne vraiment du sens à l’ensemble. Tout est très rythmé, efficace et sans concession. Au-delà du plaisir pris à la lecture, il est également très appréciable que le ton reste juste et que les auteurs ne cherchent pas à faire de grandes paraboles, tentation qu’on aurait pu aisément comprendre. C’est aussi à ces petits signes qu’on mesure la qualité des scénarios proposés tout au long de la série.

Un vrai kif que ce nouvel opus de DoggyBags ! C’est brut, malsain et drôle ; et on prend toujours autant de plaisir à découvrir tous les petits à côtés, articles de journaux, fausses pubs et posters. Et tout ça on le doit à Run, c’est une bonne chose de le rappeler.  



Scénario & Dessins : Collectif - Editeur : Ankama - Collection Label 619
Série en cours - 9 tomes.


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES