Aoi Ikebe

. . Aucun commentaire:
Ce premier trimestre aura été l’occasion de découvrir le travail d’une mangaka, Aoi Ikebe, à travers deux albums parus dans la collection Horizon chez Komikku : Ritournelle, puis Au fil de l’eau. Une œuvre discrète et sensible.

Ritournelle nous plonge dans la vie monacale d’un couvent de femmes. S’y côtoient des femmes et des jeunes filles, qui vivent et communiquent, tentent d’apprivoiser leur monde, mais qui rêvent aussi et se résignent. Les couleurs, parfois vives mais le plus souvent passées, contribuent à nous perdre. Où sommes-nous, sur quel continent, à quelle époque ? Difficile de le dire. Ce flou qui entoure l’œuvre renforce l’étrangeté qui se dégage de ce mode de vie. L’enfermement voulu, physique ou psychologique, n’en demeure-t-il pas subi ?

Dans Au fil de l’eau, on suit le quotidien d’une vieille femme. Elle vient tous les jours s’assoir sur un banc en contrebas d’un vieux quartier, entourée par les eaux polluées et stagnantes de la rivière. L’odeur est infecte mais elle reste là, à se remémorer des souvenirs d’enfance, bonheur passé qui ressurgit à travers l’évocation des différents plats concoctés. Avocats, foie gras, salade de concombres de mer, autant de souvenirs qui rappelle un amour fraternel perdu.

L’œuvre d’Aoi Ikebe se dessine en creux, dans les non-dits, les silences de ses personnages principaux. Autour d’eux se pressent les habitants du quotidien, anonymes qui vivent leur vie sans se poser trop de questions. Mais nul jugement ici, tout est affaire de sensations. La vie de cette vieille dame est-elle plus triste que celle de ces jeunes qui passent devant elle ? Peu importe, c’est la sienne, tout simplement.

C’est donc une œuvre singulière que nous donne à lire Komikku. Il faut adhérer au parti pris d’Aoi Ikebe, à cette perte de repères perpétuelle dans le temps et l’espace, à ce stoïcisme mis en avant. Tout le monde ne goûtera pas forcément le « style », mais chacun appréciera la finesse des sentiments et la pudeur qui se dégagent de ces deux albums.





Scénario et Dessins : Yuki Urushibara - Editeur : Ki-oon - Collection : Latitudes
Série en deux tomes - 1 tome paru. 
© 2014 Aoi Ikebe (AKITASHOTEN)



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES