Intégral Daredevil 2 - 1982 par Frank Miller

. . Aucun commentaire:
Cet intégral est un recueil des numéros 178 à 184 de Daredevil, ainsi que 2 « what if… », un annual et une courte histoire sur Elektra.

- Daredevil 178 à 184 :

Le Caïd à embauché Elektra pour défendre ses intérêts dans l’élection du nouveau maire de New-York. Pendant ce temps Daredevil essayes de réunir les preuves de la corruption du candidat. Le reporter Ben Urich enquête lui aussi sur cette affaire pour le Daily Bugle

Fraichement évadé de prison, Bullseye a bien l’intention de régler son compte à ce nouveau mercenaire au service de son ancien patron, avant de repartir à la recherche de Daredevil pour se venger de lui. C’est dans cet épisode mythique qu’il réalisera d’une pierre deux coups, lors de sa confrontation avec Elektra, ex-petite amie de Matt Murdock, atteignant ainsi ce dernier et se débarrassant de celle qui avait pris sa place de tueur au service du caïd.
Le Punisher lui aussi en prison, s’en échappe avec pour contrat l’élimination de trafiquants de drogue. "La poussière d’ange" fait de nombreuses victimes dans le quartier en ce moment et DD est lui aussi sur le coup, pour tenter de coincer ceux qui la répandent. Franck Castle croise le chemin de Daredevil qui n’accepte pas que l’on tue les coupables, c'est les débuts de leur conflit. Pendant ce temps, Matt Murdock anéanti par la perte d’Elektra se rends compte de ses sentiments pour sa petite amie du moment : Heather Glenn...

- What If … :


Le premier « What If… » se demande ce qu’il serait arrivé si, secouru par un certain Tony Stark lors de l’accident qui l’a rendu aveugle, Matt Murdock était devenu un agent du Shield.

Le second décrit ce qui se serait passé si l’affrontement entre Bullseye et Elektra n’avait pas eu lieu.

- La courte histoire sur Elektra est anecdotique vu son faible nombre de pages

- L’annual tiré de Marvel Team-Up (série de crossovers de l’époque) regroupe Spider-man, Daredevil, Moon Knight, Luke Cage et Iron Fist faisant équipe contre le Caïd et Killgrave avec cette fois Herb Trimpe aux dessins, toujours sous la plume de Miller.


Le début des années 80, Frank Miller a reprit Daredevil au scénario et aux dessins et lui insuffle un vent de maturité et de noirceur. C’est encore l’époque des couleurs criardes et des trames grossières pour faire les ombres, symbole du Pop Art. L’époque du duo d’Iron Fist et Luke Cage avec sa superbe chemise jaune. Cela a forcément vieilli, c’est même un peu kitsch, mais ça a un charme extraordinaire.

Frank Miller a déjà sa technique de narration, de nombreuses pensées des protagonistes, des actions courtes et rapides, aucun temps mort. Le découpage des cases et les cadrages sont exemplaires et novateurs pour l'époque. Malgré l’épaisseur de ce volume cela se lit assez vite, preuve de la fluidité narrative.

Du très bon DD, tourmenté comme il se doit (qui de mieux que Miller pour malmener ses héros ?). Des moments mythiques dans l’histoire de l‘homme sans peur, un très bon intégral à consommer sans modération. ;)


Scénario & Dessins : Frank Miller - Editeur : Panini Comics - Collection intégral.





Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES