Larme Ultime - Shin Takahashi

. . 2 commentaires:
Shûji et Chise montent la côte qui mène au lycée. Ils sont ensemble depuis peu de temps et ne savent pas trop comment s'y prendre…c’est la première fois pour tous les deux qu’ils sortent avec quelqu’un. Après des débuts un peu difficiles commence à s’installer entre eux de la complicité et des sentiments grandissants. Ils décident de communiquer au travers d’un cahier commun et coucher ainsi sur le papier tout ce qu’ils ont tant de mal à se dire en la présence de l’autre.

Un jour, alors que Shûji se balade en centre-ville avec ses copains, il croit d’abord vivre soudainement un tremblement de terre. Sortant dans la rue, il s’aperçoit qu’en fait, il ne s’agit pas d'une secousse sismique, mais d’une attaque aérienne. C’est une armée qui attaque le Japon.Soudain, un avion bien plus rapide et puissant que les autres arrive, les balayes tous sur son passage, puis finit sa course quelques pâtés de maisons plus loin. Shûji curieux et attiré, se rend sur les lieux. Il ne peux croire ce qu’il y découvre... cet avion, c’est Chise ! Son corps a été utilisé par l’armée afin de créer l’Arme Ultime. En situation de danger, elle se transforme en une arme puissante et redoutable.

____________________

Malgré ce que pourrait laisser croire ce résumé il ne s'agit pas là d'un shonen avec des combats de robots et de la baston à tout va. Les scènes d’action sont mises au second plan. Ce qui compte ici, ce sont les émotions. Aussi bien pour Chise que pour Shûji. Chacun des personnages est à égalité, on suit autant les sentiments de l’un comme l’autre. C’est très profond, très touchant, humain. Mais nous ne sommes pas dans un shojo manga et les thèmes abordés sont plutôt violents. On se pose beaucoup de questions sur la guerre et sur ce qui pousse les gens à commettre des horreurs pour une cause qui n'est pas toujours la leur. On tombe dans une spirale de tristesse qui par moment est vraiment très lourde.


Ce manga à beaucoup de succès et il est devenu un classique. Mais il y a des longueurs ennuyantes et j'ai eu parfois du mal à garder toute mon attention durant cette lecture au rythme très lent. Les dessins de Shin Takahashi qui peuvent paraître un peu brouillons au début se révèlent au final très beaux et expressifs. Ils aident beaucoup à ressentir les sentiments des protagonistes sans qu’il faille forcément de longs discours.

Au bout de ses sept tomes on en ressort assez ému mais aussi un peu morose. Personnellement c'est un titre que j'ai apprécié de lire une fois, mais que je ne prendrai pas de plaisir à relire, l'atmosphère s'en dégageant étant trop pesante à mon goût, l'histoire ne laissant présager aucun espoir. A noter que ce seinen comportes certaines scènes qui le réservent à un public adulte.



Scénario & Dessins : Shin Takahashi - Editeur : Delcourt - Collection Akata
Série Terminée – 7 tomes.
SAISHU HEIKI KANOJO by Shin TAKAHASHI
©2000 by Shin TAKAHASHI / Shogakukan Inc., Tokyo



Wikio

Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Pas mieux, Larme Ultime est LA série coup-de-poing qui m'a fait sortir trois Kleenex sur les derniers tomes. Une histoire profondément pessimiste, enrobée pourtant d'une grande tendresse et d'une vraie leçon d'amour, dans la veine du Tombeau des Lucioles.

    RépondreSupprimer
  2. "Personnellement c'est un titre que j'ai apprécié de lire une fois, mais que je ne prendrai pas de plaisir à relire, l'atmosphère s'en dégageant étant trop pesante à mon goût, l'histoire ne laissant présager aucun espoir."

    Voilà dans mon souvenir c'est exactement ça, c'est vraiment une oeuvre pessimiste et je parle même pas de la fin, qui est drôle et terrible à la fois.

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES