NYX - Marvel Graphic Novels

. . 3 commentaires:
Kiden a vu son père, policier de son état, mourir sous ses yeux quand elle était petite. Adolescente, elle reste traumatisée par ce drame, se réfugie dans la drogue, les boites de nuit et les études sont le dernier de ses soucis. Rebelle, elle se retrouve confrontée aux bad boys du lycée qui cherchent clairement l'affrontement avec elle. Et forcément elle ne se laisse pas faire.

Un jour où leur différent les amènent à se battre dans un couloir de leur établissement, elle découvre qu'elle est une mutante qui possède le pouvoir d'arrêter le temps.

Si elle touche quelqu'un le temps reprend son cours, mais elle blesse la personne de façon démesurée. Hector, le chef de la bande, se retrouve ainsi avec le bras cassé alors que Kiden n'a fait que le toucher du bout du doigt.

Avide de vengence, il va jusqu'à introduire une arme au lycée, c'est alors qu'a lieu un accident lorsque Kiden évite la balle en arrêtant le temps et que sa professeur est la victime du coup de feu. Se sentant coupable, Kiden fugue de chez elle.

Dans la seconde partie du récit, elle rencontrera d'autres mutantes adolescentes (dont Laura Kinney aka X-23, une mutante dotée de griffes comme Wolverine et que l'on retrouve en tant que membre de X-Force dans Astonishing X-Men). Ensemble elles devront unir leurs pouvoirs pour échapper à une bande de gangster à leurs trousses.

____________________

Cette histoire est assez sombre et ce n'est pas parce que ce sont des demoiselles qui sont à l'honneur que les événements seront cléments. Découvrir à l'adolescence que l'on est un mutant n'est pas forcément chose facile. Surtout quand on ne maîtrise pas encore ses pouvoirs et les situations qui en découlent. Le récit ne ressemble pas à une histoire de mutants à la X-Men, pas de vilains ni de Sentinelles ici, mais la loi du plus fort et la survie coûte que coûte.

Quesada donne un côté thriller à son scénario, mais il n'arrive pas à rendre ses héroïnes suffisamment intéressantes pour que l'on se soucie de leur sort. Elles sont sympa, jolies mais, à part Laura Kinney qui ne dit pas un mot et dont on se demande dans quelles circonstances elle a acquis ses griffes en adamantium, les autres personnages manquent un peu de profondeur. La faute peut être à un récit un peu court en seulement deux volumes dans cette version Graphic Novels.

Les dessins de Joshua Middleton pour le premier volume sont très beaux, aux couleurs pastels. Les phases d'arrêt du temps sont très bien faites. Je regrette qu'il n'ai pas assuré le dessin du second volume, les dessins de Robert Teranishi étant un cran en dessous à mon goût.

Marvel à réédité récemment cette histoire dans un Marvel Deluxe, qui comporte également la mini-série "X-23 : Innocence Lost" qui raconte justement les origines de Laura Kinney.



Scénario : Joe Quesada - Dessins : Joshua Middleton/Robert Teranishi
Editeur : Panini Comics - Collection Marvel Graphic Novels - 2 tomes.

Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

3 commentaires:

  1. Je n'ai pas eu l'occasion de lire cette mini, qui semble bénéficier d'une atmosphère intéressante... Sinon, X-23, c'est la fille à Wolvie??

    RépondreSupprimer
  2. Nyx est en effet une fabuleuse série, qui appartient à une nouvelle génération de bd aux scénarios intelligents et aux graphismes intéressants, idéale pour découvrir le monde graphique des bulles!

    RépondreSupprimer
  3. @ Wade : non en fait elle est un projet de l'arme X.

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES