Chobits - Clamp

. . 4 commentaires:
L’histoire se déroule au Japon, dans un futur pas très lointain. Les persocom ont envahi les foyers et magasins, ils servent à faire différentes tâches comme aller sur Internet, envoyer des mails ou autres… Ils possèdent un OS auquel on ajoute les programmes et fonctionnalités voulues. Mais surtout ils ont apparence humaine.

Hideki Motosuwa travaille à mi-temps dans un bar et rêve de s’en procurer un. Malheureusement son budget est loin de lui permettre.

Un soir en rentrant du boulot, il croise un tas d’ordures dans lequel est allongé un de ces robots. Comme il a l’air d’avoir été abandonné par ses propriétaires au milieu des immondices, Hideki décide de le ramener chez lui.

Mais notre jeune héros ne s’y connaît guère en informatique et a déjà bien du mal à trouver comment l’allumer. Après quelques temps d’adaptation et l’aide d’un ami, il arrive à le démarrer. Et là, la merveilleuse créature s’éveille. Seulement elle n’a ni programmes installés, ni système d’exploitation. Comment fait elle pour fonctionner toute seule ? Qui est cette créature qui ne sait dire que "Chii" ? Serait-elle un chobit ?

Chii est adorable et on a très vite envie d’en savoir plus à son sujet. Le déroulement de l’histoire fait inévitablement penser aux thèmes chers à Isaac Asimov "les robots peuvent-ils avoir des sentiments ?, remplacer les humains pour certaines choses ?, a-t-on le droit d'aimer une machine ?" (surtout aussi attachante que Chii), rien d'original me direz-vous mais traité de manière sympathique. Le manga est assez drôle, Hideki se retrouvant dans de nombreuses situations délicates à cause de Chii. Les premiers tomes offrent une lecture distrayante, illustrés des magnifiques dessins du studio Clamp.

Malheureusement il n'en est pas de même pour la totalité du manga. Si le début est prometteur, la suite souffre de longueurs qui font que le récit s'essouffle au fil des tomes. Une fois les concepts de base exploités l'histoire devient répétitive et limite mièvre. Exemple parfait de la série qui traîne en longueur pour en exploiter le succès mais qui fini par y perdre clairement en qualité.

A noter la superbe édition de cette collection. Les jaquettes sont magnifiques en papier légèrement gaufré et chaque tome possède une carte collector et quelques pages en couleur.



Scénario & Dessins : CLAMP - Editeur : Pika Edition - Série Terminée – 8 tomes.
Chobits © Clamp / Kodansha Ltd.


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

4 commentaires:

  1. Cela fait des années et des années que j'ai l'anime sur mon DD, je n'ai jamais trouvé le temps d'avoir la volonté de regarder la vingtaine d'épisodes composant Chobits. J'ai dû regarder de mémoire les quatre premiers épisodes tout au plus. A l'époque, j'ai préféré me pencher sur I's de Katsura (mon mangaka préféré) et Ai Yori Aochi.

    Ton article me laisse perplexe, alors je vais te poser la question : sachant que mon temps libre est très limité, est-ce que cela vaut le coup que je me décide enfin à les regarder, quitte à acheter la version papier si elle est meilleure, ou puis-je m'en passer ?

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas vu la version anime. Mais elle doit logiquement reprendre grosso modo la trame du manga. Tu peux toujours (re)regarder les premiers épisodes qui doivent être sympa et drôles et faire connaissance avec Chii (qui est quand même un personnage très populaire).

    Maintenant si le déroulement de l'histoire est aussi long en anime tu risque de t'ennuyer...

    Mais quelque chose me dit que si tu as déjà vu les premiers et que tu n'as pas continué, la suite ne devrait que très légèrement te plaire.

    RépondreSupprimer
  3. Sait-on jamais ! Il ne faut jamais dire jamais, et puis à l'approche de la trentaine, je peux avoir meilleure opinion de Chobits qu'à l'époque où j'avais à peine commencé à vivre ma vingtaine ;-)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu, j'ai apprécié, j'ai été triste aussi.
    Non pas que le manga s'arrête mais la fin me parait quand même un peu triste.

    Ce n'est que mon avis bien sur.
    L'anime quand à lui je ne le connais pas donc je ne peux pas dire

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES