D'Artagnan - Nicolas Juncker

. . 3 commentaires:
Journal d'un cadet

Inutile de présenter les trois mousquetaires. Que ce soit en roman, en film ou même en dessin animé, tout le monde connait l'œuvre d'Alexandre Dumas. Nous suivons ici le parcours du quatrième et plus célèbre d'entre eux : D'Artagnan.


Nous découvrons un jeune homme, fraichement débarqué de Gascogne, lors de son arrivée à Paris. Dès le départ l'humour est omniprésent, autant dans les situations que dans le texte ou les dessins. La personnalité de D'Artagnan nous est dévoilée sans détours et il en sera de même pour les trois autres gardes du roi.

Car c'est bien de cela dont il s'agit ici, cette adaptation se concentre principalement sur les relations entre les quatre hommes, sur leurs défauts comme leurs qualités et il met l'accent sur les côtés plutôt amusants de leurs aventures. Ne vous attendez donc pas à de nombreux combats de cape et d'épée, bien qu'il y ai quelques duels, les lames restent la plupart du temps dans leurs fourreaux.

Nos hommes ne sont pas exempte de défauts. Athos est un alcoolique au passé de gentilhomme, Aramis est devenu mousquetaire faute d'entrer dans les ordres et Pothos se fait entretenir par une femme mariée...Images peu reluisantes mais pourtant fidèles à l'œuvre originale. Ces anti-héros n'ont pour seuls buts que de servir la couronne, défendre leur honneur et appliquer le fameux "un pour tous, tous pour un".

Quelques libertés et raccourcis sont pris par rapport à l'œuvre de Dumas, mais c'est bien l'intégralité du premier roman qui est repris ici : l'arrivée à Paris, les ferrets de la reine, le siège de la Rochelle et la fin de Milady de Winter. Nicolas Juncker s'en sort d'ailleurs plutôt bien dans le découpage des chapitres et son récit est suffisamment rythmé et précis.

Son style graphique est assez personnel. S'il peut surprendre au départ, il se montre par la suite très efficace. Mention spéciale aux dessins en noir et blancs d'une finesse admirable. La double page du premier duel de D'Artagnan est excellente, illustrant la comparaison entre ce que l'homme imaginait de ces affrontements et ce qui en ressort réellement ...

Une très bonne adaptation, au prix peut être un peu élevé (35€), mais au nombre de page assez conséquent. L'idéal pour lire au coin du feu les soirs d'hiver.



Scénario & Dessins : Nicolas Juncker - Editeur : Milan
Collection Treize Etrange- One Shot.


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

3 commentaires:

  1. Ca me plaît beaucoup ! Une bonne idée de cadeau pour les fêtes en plus ;)
    belle fin de journée à toi !

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est effectivement une très bonne idée de cadeau. Bonne soirée à toi :o)

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai lu et j'ai vraiment aimé. pourtant, je ne suis pas trop "cape et épé". J'ai bien aimé le décalage entre ce que d'Artagnan pense et ce qu'il vit.

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES