Quelques jours avec un menteur - Davodeau

. . Aucun commentaire:
Cinq amis quittent femmes et enfants pour une semaine de vacances entre potes. Ce sera pour eux l'occasion de se retrouver, de se défouler, de bien rigoler et aussi de se prouver certaines choses...

Etienne Davodeau a un certain talent pour conter les histoires simples, réalistes et poignantes. On se retrouve presque comme étant le sixième larron tant il nous fait partager ces moments d'amitié de manière vraie et intimiste.

Une fois passé la trentaine, les amis se rendent compte qu'ils ont changés, évolués, dans un sens plus ou moins bon. Alors forcément quand ils se retrouvent entre eux ils retombent en enfance et s'amusent comme des gamins. Mais aussi loin qu'ils puissent aller, la vie de tous les jours et ses soucis les rattrape toujours et ils n'ont pas de réel répit.

Puis il y a ce fameux mensonge. Qui est le menteur que nous indique le titre ? Si au début la question ne se pose pas vraiment, une fois plusieurs jours écoulés on en vient à se demander ce qui va bien pouvoir se passer pour justifier le titre de la BD. La narration est bien construite, car sans instaurer un climat malsain, on soupçonne chaque personnage de cacher un squelette dans un placard prêt à s'ouvrir.

Mais tout reste bon enfant, l'amitié est plus forte que tout chez Davodeau et les vacances ne sont que de nouvelles opportunités d'être plus proches encore.

Quelques jours avec un menteur est un récit frais et optimiste rempli de scènes touchantes et drôles. Un bon moment de lecture, simple et agréable.



Scénario & Dessins : Etienne Davodeau - Editeur : Delcourt
Collection Encrages - Récit complet.


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES