7 milliards d'aiguilles - Nobuaki Tadano

. . 6 commentaires:
Hikaru est orpheline et vit maintenant chez son oncle et sa tante. Jeune fille solitaire, elle passe son temps le casque stéréo vissé sur les oreilles. Un soir, lors d'un voyage de classe, elle est percutée par une entité venue de l'espace qui la désintègre totalement.

Une chance (?) pour la jeune fille, l'extra-terrestre la régénère totalement. Mais la manœuvre nécessitait qu'il infiltre son corps et ils se retrouvent maintenant inséparables. Pour l'insociable Hikaru, le calvaire de vivre avec cette voix qui lui parle constamment dans la tête est insupportable.

L'entité lui explique qu'il est venu sur terre à la recherche du Maelström, un fléau exterminateur qui veut anéantir l'espèce humaine. Si au départ Hikaru se montre peu coopérante, elle finit par accepter son rôle lorsqu'elle se retrouve devant le Maelström et comprends que l'enjeu n'est autre que la survie du genre humain pour lequel elle a plus de compassion qu'elle ne le pensait.

Premier volume de cette série terminée en quatre tomes, cette introduction est assez efficace et pose les bases du récit. Si il est encore un peu difficile une fois le manga refermé de se faire une idée de ce que sera la suite, le tout est en tout cas suffisamment bien mené pour nous donner envie de le découvrir.

Le début de cette histoire est particulièrement intéressant. Cette jeune fille qui fuit tout contact avec les autres et se retrouve contrainte et forcée de discuter et partager son intimité avec l'entité amène des scènes originales. Faisant d'abord mine de l'ignorer, elle se résout à dialoguer avec celui dont elle est l'hôte, jusqu'à accepter de l'aider et partager son empathie pour la race humaine.

Même si le reste de l'histoire peut sembler un peu déjà vu (la comparaison avec "Parasite" est évidente), la personnalité de Hikaru et le fait que la série soit courte et terminée est un atout majeur. De plus les dessins de Nobuaki Tadano servent bien le récit, les personnages sont expressifs, les décors détaillés et les actions s'enchaînent plutôt bien. Et même si certains faciès ont un peu tendance à se ressembler, les principaux protagonistes sont suffisamment personnalisés afin qu'on ne les confondes pas.

Les éditions Doki-Doki nous offrent un manga de bonne facture avec ses quatre premières pages en couleur et sa couverture attirante.


Rendez-vous le 12 mai pour la suite.




Scénario & Dessins : Nobuaki Tadano - Editeur : Doki-Doki - Série en cours - 1 tome.
© TADANO Nobuaki (2008) / MEDIA FACTORY, INC. - French edition © DOKI-DOKI



Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

6 commentaires:

  1. La différence avec parasite, après lecture de ton article c'est que finalement, il n'y a aucune explication ni raison de l'arrivée de ces parasites sur terre. L'intérêt n'est pas là même si ça contribue à l'histoire, au début ils doivent tuer puis finalement ils se fondent dans la société ne pouvant pas se reproduire vraiment. Tandis que dans le cas de ce manga ça semble à priori être une lutte bien/contre mal basique mais traitant peut être principalement des problèmes d'adolescences. Là ou shinji de parasite justement se désocialise à cause de son parasite.
    Donc à voir quand là série sera terminée

    RépondreSupprimer
  2. Comme je le dis dans la chronique, la fin de ce premier tome laisse tellement de possibilités qu'il est difficile de se faire une idée précise de ce que va donner la suite.

    Pour l'instant la comparaison avec Parasite n'est valable que pour le concept de base "Parasite/hôte".

    RépondreSupprimer
  3. Oui,bien sûr, j'extrapolais un peu.

    RépondreSupprimer
  4. Personnellement, le synopsis m'a plus paru être le c/c de Tetsuwan Birdy DECODE que celui de Parasite.

    RépondreSupprimer
  5. merci pour cette comparaison qui a l'air assez pertinente. Mais je ne connaissais pas ce titre, j'aurais donc eu du mal à les comparer ^^

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES