Le pavillon des hommes - Fumi Yoshinaga

. . Aucun commentaire:
Le pavillon des hommes propose une uchronie originale, se déroulant à l'ère d'Edo au Japon. Imaginez le pays frappé par une mystérieuse maladie dont seuls les hommes sont les victimes. La population masculine est décimée et ce sont les femmes qui sont obligées de prendre le pouvoir et réaliser les tâches auparavant destinées aux hommes.

Même la politique du pays en est considérablement troublée puisque le nouveau Shôgun est désormais une femme.

Luxe suprême, alors que les femmes aux revenus modestes sont obligées de payer pour obtenir les faveurs des hommes et espérer tomber enceintes, le Shôgun dispose d'un pavillon rempli par huit cents des plus beaux hommes du pays.

C'est de l'histoire de cette enceinte secrète et des traditions qui y ont été instaurées dont il s'agit ici. L'équilibre entre homme et femme est complètement bouleversé et leurs rapports sont de ce fait entièrement différents. Le huit-clos que représente ce lieu est le terrain de nombreux événements tenus secret du reste de la population. Manipulations, complots, perversions et conflits sont choses courantes dans cette communauté d'hommes.

La première histoire nous expose le Pavillon et ses coutumes plus de dix ans après l'épidémie qui fût l'événement qui déclencha sa création. Nous y suivons un jeune homme, qui a décidé d'y entrer de son plein gré, ne sachant pas vraiment ce qui l'attend une fois intégré, mais préférant cela à la prostitution ou au mariage forcé.

A partir du deuxième tome nous revenons en arrière, afin de découvrir comment ces changements radicaux ont eu lieu dans le pays et comment la première femme Shôgun a créé le Pavillon tel qu'il est ainsi que ses règles. En plus d'être dévoués à l'unique plaisir du Shôgun, ces hommes servent également d'armée ainsi que de vitrine pour les visiteurs étrangers qui ignorent tout de la situation du pays.

Les personnages sont nombreux, tout autant que les raisons qui les ont amenées à intégrer le pavillon. Fumi Yoshinaga représente ces hommes de manière très fine et soignée. Seule ombre au tableau, il est parfois difficile de les différencier entre eux, les coiffures et vêtements de l'époque étant à peu près tous similaires. Les décors, bien que peu nombreux, sont également très bien représentés.

On suit avec plaisir les événements se déroulant dans cet endroit atypique et l'on s'instruit également en découvrant de nombreux rites et coutumes propres à cette époque de l'histoire japonaise.

Un manga original et agréable. A découvrir.



Scénario & Dessins : Fumi Yoshinaga - Editeur : Kana - Collection Big Kana
Série en cours – 3 tomes.
© OHOKU © 2005 by Fumi Yoshinaga / HAKUSENSHA, INC., Tokyo


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES