Les carnets de Darwin - Runberg / Ocana

. . 2 commentaires:
1860, en Angleterre, dans une forêt du Yorkshire, des hommes et leurs chevaux se font sauvagement tuer. Les crimes sont d'une telle violence que très vite la rumeur d'une bête sauvage monstrueuse se répand.

Le premier ministre de la Reine Victoria confie au célèbre naturaliste et auteur de la théorie de l'évolution, Charles Darwin, le soin d'enquêter sur cette affaire. En effet, le scientifique est plutôt bien placé pour étudier ce genre de cas, il a par le passé déjà fait de nombreuses recherches sur le phénomène des "Griffus", essayant de remonter aux origines de cette espèce.

Sa théorie de l'évolution étant très controversée, Darwin a peur de se dé-crédibiliser encore plus aux yeux du monde. Mais peut-être que cette découverte pourrait confirmer ses dires en ajoutant le chainon manquant de l'homme-sauvage…

Voici un récit sombre et inquiétant à la limite de l'horreur. L'Angleterre Victorienne étant toujours un terrain propice à ce genre d'histoires et de mythes. Darwin y apparait comme un homme trouble et sombre, qui cache d'autres facettes que celles que l'on connait de sa personnalité.

Sylvain Runberg choisit donc ici de partir d'un personnage célèbre et de romancer ensuite son récit, jusqu'à arriver au final a quelque chose de beaucoup plus fictif qu'historique. Cela fonctionne d'ailleurs plutôt bien, le naturaliste ayant des aspects presque aussi inquiétants que la bête sur laquelle il enquête.

Les auteurs ne nous épargnent pas et certaines scènes sont vraiment très sanglantes. Cela ajoute au côté bestial et quelque peu surnaturel du monstre et rend les passages dans l'obscurité assez angoissants.

Le dessin d'Eduardo Ocana se marie parfaitement avec cette ambiance oppressante au contexte historique. Les décors, costumes et architectures sont très documentés tandis que sa vision de la ville de York, la nuit dans le brouillard, est sinistre à souhait.

Certains jeux de lumières sont tellement réalistes que les cases paraissent presque réalisées en trois dimensions. Et bien que certains personnages paraissent par moment quelque peu figés, le résultat est dans l'ensemble tout à fait convainquant.

Un bon premier album avec une tension progressive et dont les dernières pages promettent le meilleur pour la suite.





Scénario : Sylvain Runberg - Dessins : Eduardo Ocana
Editeur : Le Lombard - Série en cours – 1 tome.


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. En voilà une BD qu'elle a l'air sympa à lire !! En plus j'aime bien le coté "bande annonce" qui se développe pour les BD en ce moment, c'est une bonne idée de mêler les deux médias.

    RépondreSupprimer
  2. oui les vidéos sont un réel plus dans la façon de découvrir une BD, certaines sont en plus vraiment très très bien réalisées.

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES