Letter Bee - Hiroyuki Asada - tomes 1 et 2

. . 3 commentaires:
J'ai pris le parti de chroniquer la série Letter Bee en plusieurs parties. Les deux premiers tomes servant d'introduction, il est intéressant de les présenter séparément du reste de la série.

Dans l'Amberground, un pays où règne la nuit, seule la capitale est éclairée d'un soleil artificiel. Gauche est un Letter Bee, c'est lui qui a la tâche de distribuer les courriers des gens de villes en villes en traversant des territoires très hostiles peuplés de monstres-insectes.Un jour, Gauche se retrouve à devoir livrer un colis un peu spécial : il s'agit de Lag, un petit garçon, dont la mère a été enlevée.

Si au départ Gauche ne veut pas trop sympathiser avec son "courrier", il finira par se laisser aller et les deux garçons deviendront amis. Arrivés à bon port, après quelques péripéties, ils se séparent. Mais dans le cœur de Lag son destin est maintenant tout tracé : il sera un Letter Bee.

Tout d'abord, un petit mot sur le métier de Bee : ces facteurs formés à livrer leurs lettres quel que soit le danger, sont accompagnés de ce qu'ils appellent un dingo, sorte d'animal de compagnie chargé de les assister lors des attaques de monstres-insectes. Leur uniforme est magnifique avec la petite abeille qui orne leur couvre-chef. Ils ont aussi une arme pour se défendre. Cette dernière possède la particularité originale d'utiliser comme munition des fragments du cœur de celui qui l'utilise.

Le héros principal de cette histoire est le jeune Lag qui, une fois séparé de Gauche, attendra cinq ans pour pouvoir aller passer l'examen pour devenir Letter Bee. Si le début du manga est un peu long à démarrer, il est indispensable pour comprendre l'attachement de Lag pour Gauche et l'influence du facteur sur le petit garçon. Lag est un pleurnicheur mais il est attachant, on prend un réel plaisir à le suivre dans son aventure.

A l'image de ces superbes couvertures, les dessins de Hiroyuki Asada sont magnifiques. Le chara-design est soigné et les gardes-robes sont impressionnantes d'originalités et de détails. Les monstres-insectes sont également bien réalisés, avec leurs armures et caractéristiques propres à chaque espèce. Les illustrations ne sont quasiment composées que d'aplats, l'auteur jouant sur ces contrastes pour exprimer la noirceur du ciel sans soleil. Les trames peu utilisées sont très fines, ce qui donne un aspect très agréable à ce titre.

Voilà pour la présentation un peu sommaire de ce manga poétique et dépaysant, lors des chroniques des prochains tomes je vous en dirai davantage sur l'histoire. En attendant, si ce n'est déjà fait, n'hésitez pas à découvrir ce titre original qui vaut largement le détour.




Scénario & Dessins : Hiroyuki Asada - Editeur : Kana - Série en cours - 5 tomes.
LETTER BEE © 2006 by Hiroyuki Asada / SHUEISHA Inc.


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

3 commentaires:

  1. C'est marrant ton article me rappelle one piece et le début où la passion pour la piraterie nait de la même admiration de luffy pour shanks qui lui sauve la vie en y laissant un bras, sauf que là c'est plus poétique d'après ce que tu dis. Pourquoi pas quand on sait que one piece est selon moi ce qui se fait de mieux en shonen, ça pourrait donner un truc excellent si Hiroyuki Asada a autant d'inspirations que Oda.

    RépondreSupprimer
  2. Les shonens ont souvent un peu la même façon de démarrer. La naissance des objectifs du héros et ce qui va le pousser à les accomplir, le maître ou le "guide" etc...
    Mais dans le genre (bien que je n'en ai pas lu des tonnes) je trouve ce titre assez original.

    RépondreSupprimer
  3. Le manga m'a d'abord attiré par ses sublimes couvertures, avec ces teintes de bleu magnifiques.
    Aujourd'hui je suis fan de cette série. Les dessins sont vraiment magnifiques et on ressent bien comment l'auteur a voulu insisté sur l'ombre de l'Amberground. Lag a tendance à pleurer un peu trop ainsi qu'un autre personnage. Ca pourra en énerver certains. A part ça les personnages sont très attachants et certains perso masculins sont vraiment très stylés.

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES