L'invitation - Jim / Mermoux

. . 3 commentaires:
Tester l'amitié, une fausse bonne idée ?

Paris. Raphaël et sa compagne Helen sont réveillés en pleine nuit par la sonnerie du téléphone. "ça a intérêt à être important !" râle-t-il avant de décrocher. A l'autre bout du fil, son ami Leo le supplie de venir le dépanner alors qu'il est en panne avec sa voiture en pleine campagne, à une heure de route de la capitale.

Raphaël refuse en premier lieu. Il est quand même deux heures et demi du matin et il travaille le lendemain. Mais après avoir raccroché, prit de remords ils se décide à aller aider son vieux pote.


Alors, quand il arrive sur les lieux pour découvrir qu'en réalité Leo n'est pas seul, mais entouré de tous les amis ayant répondu à son appel, Raphaël ne comprend pas. C'est en faisant sauter le bouchon d'une bouteille de champagne que Leo lui explique qu'il n'est pas en panne, mais qu'il a simplement voulu réaliser un petit test afin de tester son entourage et savoir sur qui il pourrait vraiment compter. Raphaël est furieux, on l'a extirpé de son lit pour un jeu stupide !

Quelques semaines passent. Helen est partie en déplacement professionnel et Raphaël se retrouve seul. Il s'ennuie un peu. Il décide alors de réaliser à son tour le test de l'amitié…

Voilà un test intrigant du genre de celui que l'on a tous eu envie de faire un jour afin d'avoir les réelles pensées des gens. Un petit peu sournois ? Peut-être. Surement même. Mais comme on dit, "c'est dans le besoin que l'on reconnait ses amis". Alors parfois un petit mensonge permet de connaître les vraies vérités. Le problème c'est que c'est également du pile ou face. Pile vous êtes satisfait du résultat et l'amitié s'en voit renforcée, face vous tombez de haut et risquez d'avoir bien trop d'une main pour compter ce qu'il vous reste de vrais amis.

Jim nous amène à la réflexion sur cette relation si particulière qui unie les gens. Il y a forcément plusieurs degrés en amitié, mais quand on veut s'investir réellement, il vaut mieux savoir sur qui compter, sous peine d'être très déçu. Une très bonne phrase est citée à un moment dans l'album et résume assez bien la différence entre l'amour et l'amitié : "L'amitié, c'est gérer les affinités. L'amour, c'est concilier les différences". Les fameux degrés dont je vous parlais.

Entre la simple connaissance, la relation, le pote et l'ami, les niveaux peuvent sembler parfois assez minces. Mais quand le temps passe, que les différents pointent leur nez, que les désaccords se font plus insistants voir dérangeants, seul l'ami est toujours présent, acceptant tel qu'il est celui qu'il a choisi comme compagnon de délire mais aussi d'infortune. Voilà en partie ce que cet épais album tente de nous communiquer. L'importance des détails, le pardon, la tolérance, le don de soi.

Dominique Mermoux illustre ce récit presque intimiste d'une bien jolie façon. Ses personnages sont expressifs et sympathiques. L'empathie nous gagne assez vite et l'on se surprend même à être quelque peu ému par certains passages. Le dessinateur relève également le défi de coloriser une majorité de scènes de nuit sans pour autant que l'obscurité ne les rende illisibles.

L'invitation propose une histoire drôle mais également introspective. Une excellente réflexion sur les rapports humains.



Scénario : Jim - Dessins : Dominique Mermoux - Editeur : Vents d'Ouest - Récit complet.


Wikio

Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

3 commentaires:

  1. L'illustration de la couverture est splendide.
    L'idée principale de cette BD est vraiment très sympa et c'est vrai qu'on s'est un peu tous posé cette question. Perso je pense jamais faire ce test. Il peut faire très mal comme énormément de bien. Mais dans les deux cas c'est comme trahir la confiance de ses amis.
    En tout cas ça me donne bien envie de lire pour connaitre la suite !

    RépondreSupprimer
  2. Je sais que je ne serais pas touchée personnellement par cette histoire, mais ton descriptif donne envie de lire cette BD. :)
    Je trouve que la couverture donne déjà un certain ton.

    RépondreSupprimer
  3. C'est cool que cela vous donne envie c'est le but !

    Quand j'aime une œuvre, rien ne me fait plus plaisir que de la partager et de donner envie à d'autres de se pencher dessus :o)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES