Library Wars - Love and War - Kiiro Yumi

. . 5 commentaires:
Au début de l'ère Seika au Japon, le gouvernement a décidé de contrôler et censurer la culture à cause de l'influence qu'elle pouvait avoir sur le public. Ainsi est née la "Loi de l'Amélioration des Médias". Depuis, l'armée détruit et censure les ouvrages qu'elle juge inadaptés. Les bibliothèques se sont mobilisées pour lutter contre cette loi. Une unité d'élite a été spécialement créée pour protéger les livres et permettre aux lecteurs de pouvoir continuer à lire les titres de leur choix.

Iku Kasahara rêve de faire partie de cette unité depuis qu'un de ces gradés est intervenu et l'a défendu alors qu'elle essayait désespérément de protéger un ouvrage contre le comité pour l'amélioration des médias.

Passionnée de lecture depuis toujours et très sportive, la jeune fille décide de se consacrer entièrement à la défense de la culture et intègre l'entrainement qui lui permettra peut-être d'accomplir son rêve. Mais elle ne s'attendait pas à ce que son instructeur soit aussi exigeant et sévère, la chose risque de ne pas être aussi simple qu'elle le pensait…

L'héroïne est pleine de volonté, de courage et possède un sacré tempérament. Loin de baisser les bras, elle s'attache à s'améliorer au fil des épreuves et fini par découvrir que son instructeur n'est pas si désagréable qu'elle le pensait. On voit poindre une histoire d'amour à l'horizon et ce couple dont l'homme est plus petit que la demoiselle risque de se révéler inhabituel et intéressant.

Bibliothèques, amour des livres, combat contre la censure… Voilà un shojo qui avait de nombreux atouts pour me séduire. Mais au final je ressors avec un avis un peu mitigé de cette lecture. L'aspect politique développé semble un peu excessif (en tout cas du côté des bibliothécaires) et on a du mal à prendre réellement au sérieux le côté militaire de leur engagement.

Au-delà de cet égard, l'ensemble est sympathique et atypique. Library Wars est une adaptation d'un roman à succès et son concept de fiction politique est pour le moins original. Le manga est d'ailleurs considéré comme un shojo mais le côté romance n'est pas plus développé que celui de la trame principale, à savoir le combat contre la censure et l'entrainement militaire (en tout cas pour ce premier tome).

Library Wars fait donc plutôt penser à un shonen, voir même un seinen (pour le côté assez complexe de son contexte) et il ne possède pas vraiment les attributs classiques du shojo. Une lecture qui devrait donc plaire même aux allergiques des manga féminin et qui propose un univers inédit et attrayant.



Scénario : Hiro Arikawa- Dessins : Kiiro Yumi - Editeur : Glénat manga
Série en cours - 1 tome.

TOSHOKANSENSO LOVE&WAR © 2008 by Kiiro Yumi & Hiro Arikawa / HAKUSENSHA, Inc.


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

5 commentaires:

  1. Marrant. les bibliothécaires sont redoutables. Tu as attisé ma curiosité :D

    RépondreSupprimer
  2. En effet l'histoire a l'air plutôt originale et sympathique.

    RépondreSupprimer
  3. Oui, une histoire plutôt originale, mais si ca parle trop politique dedans, ça va pas être possible ^^' J'essaierai quand même de le feuilleter à l'occasion

    RépondreSupprimer
  4. @Leonia : non c'est plutôt le contexte qui est politique, pas le récit. Disons que ça parle plutôt d'entrainement militaire et de défense contre la censure.

    RépondreSupprimer
  5. j'ai lu le premier tome et j'ai vraiment aimé. il y a des passages vraiment rigolos. et puis, des bibliothécaires qui ont un entrainement militaire, je trouve ça excellent.

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES