Welcome to Hope - Marie / Vanders

. . 1 commentaire:
Hope. Bled paumé, ville minable du Kansas au nom cynique. Le seul espoir que peut caresser la plupart de ses habitants serait celui d'avoir l'opportunité de la fuir. Mais ça, Scott ne le sait pas encore quand il y débarque un peu par hasard, dans l'espoir de se refaire d'une partie de poker qui l'a laissé les poches vides et la gueule amochée.

Cody lui en revanche le sait trop bien. Depuis qu'il a dépanné la belle Norma et qu'elle lui a offert ses faveurs, ce looser n'a plus qu'un rêve : s'enfuir avec elle coûte-que-coûte. Et effectivement, autant d'obstination va lui couter très cher…

Comme l'indique si bien le titre du premier tome de cette trilogie, "Deux droites parallèles", nous suivons tour à tour le cheminement de Scott et de Cody. Ils vont tous les deux s'enfoncer dans un abîme incroyable de noirceur, de cruauté, de violence et d'inhumanité.

Cette série est un de mes coups de cœur. Les trilogies franco-belge proposant des scénarios aussi glauques et poisseux sont trop rares. Pour ce titre, le scénariste Damien Marie a exploité tout ce qu'il a d'influences venues du roman noir et du comic, en particulier l'utilisation de la voix off, empruntée au génial Franck Miller.

Et cela fonctionne à merveille. Si les auteurs américains sont de très bons conteurs d'histoires noires et sordides, Marie se réapproprie leurs codes à sa sauce et restitue un récit qui n'a rien à envier aux maîtres du genre. Son découpage de la narration est habile, et l'on passe d'un protagoniste à l'autre avec facilité.

Ce ping-pong audacieux nous fait quitter chaque personnage sur une sorte de mini cliffhanger. A chaque fois que quelque chose va se passer, nous partons suivre le deuxième personnage. Et l'auteur use d'ellipses plus ou moins longues que comble la voix off afin de nous restituer les faits et ne souffrir d'aucun temps mort. Un tempo parfait.

Petit avertissement toutefois. Quand je parle de sordide j'emploie le mot au sens propre du terme. Nous sommes ici en présence de ce que l'espèce humaine peut compter de pire. Dans la ville de Hope c'est l'individualisme qui règne et chacun est prêt à poignarder son voisin dans le dos pour son propre intérêt. Ajoutez à cela la passion locale pour les combats de chiens, un duo de frangins complètement tarés et cannibales, un shérif véreux, des filles prêtes à écarter les cuisses à la moindre occasion et vous aurez un rapide aperçu de l'ambiance qui y règne. Âmes trop sensibles s'abstenir, "Welcome tout Hope" est tout sauf politiquement correct.

Et même si Damien Vanders n'illustre pas les pires scènes du scénario, votre imagination saura remplir les blancs pour représenter l'horreur de certaines situations. Le style du dessinateur a évolué depuis "Règlement de contes" (des deux mêmes auteurs). Ses personnages autant que sa ville restituent parfaitement l'ambiance et le contexte. Ses couleurs sont très justes et l'on ressent sans peine la chaleur ambiante, la moiteur des bars enfumés et le gout de la terre boueuse.

Une série terminée en trois volumes, qui devrait particulièrement ravir les amateurs de comics noirs à la Sin City. A découvrir si ce n'est déjà fait !



Scénario : Damien Marie - Dessins : Damien Venders - Editeur : Bamboo
Collection Grand Angle - Série Terminée - 3 tomes.



Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

1 commentaire:

  1. Cela à l'air d'être vraiment pas mal, je crois que je vais me laisser tenter.

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES