L'âge des corbeaux - Parno / Jicé

. . Aucun commentaire:
Cette nuit c'est certain, Vladimir Principal a définitivement perdu l'inspiration. Lui qui consacre tous ses temps de loisirs à l'écriture, quitte à délaisser sa femme et son fils, voici que sa source se trouve définitivement tarie.

Afin de compenser cette sécheresse, Vladimir échoue dans un bar et décide de noyer son désespoir de ne jamais se voir publié. Après avoir bu quelques verres, il rencontre un étrange personnage qui se dit éditeur de destin et lui propose de réaliser ses vœux de célébrité. Vladimir n'en croit pas ses oreilles et sort de l'établissement titubant et riant. Jusqu'à ce qu'il tombe sur une immense affiche le représentant, auteur à succès d'un nouveau roman.

C'est là que le grotesque et l'absurde entrent eu scène. Vladimir comprend qu'il n'est plus dans sa réalité quand le chauffeur de taxi refuse son argent, lui rétorquant que ses billets n'ont aucune valeur. L'écrivain prend alors la fuite et tombe tout à fait par hasard sur ses éditeurs, qui l'attendaient pour une soirée de promotion de son livre.

S'en suit une critique mordante sur les techniques de marketing. Les émissions de TV littéraires se transforment en interrogatoires de police musclés et les lectures publiques se font dans un cirque, entre la prestation des mammouths et celle des lanceurs de couteaux.

Faisant de son histoire une sorte de fable sur le besoin de reconnaissance et les travers de la célébrité, Parno nous entraine dans un univers où tout se trouve bousculé, jusqu'à l'année dans laquelle nous nous trouvons, rendant son récit complètement intemporel. Même si le thème de l'écrivain en mal d'inspiration est loin d'être nouveau, la manière dont il est traité est en revanche originale mais également caustique. L'auteur manie parfaitement le verbe et, à l'instar de son personnage, ne manque pas d'inspiration.

De leur côté les dessins de Jicé, bien que très particuliers, sont particulièrement envoutants. Ils nous emmènent dans les rues sombres et pavées dans des nuances de gris et des jeux de matière au rendu fort joli. Les gueules caricaturées ne font qu'ajouter à l'absurde des situations, le dessin et les propos forment dans cet album une osmose parfaite.

Pour ne rien gâcher Vents d'Ouest a édité l'album dans sa très belle collection Intégra. La couverture souple, le grand format et la qualité du papier offrent un très bon rendu qui met parfaitement en valeur la colorisation direct des pages.

Derrière les dialogues savoureux et les bons mots, la morale de l'histoire fait mouche. La conclusion est bien tournée, touchante et profonde et amène à la réflexion sur nos obsessions et aspirations.


"Le succès, l'échec… c'est relatif tout ça. On s'obnubile sur le but et on oublie que le plaisir réside dans le chemin parcouru pour l'atteindre". Parno - L'âge des corbeaux -




Scénario : Parno - Dessins : Jicé - Editeur : Vents d'Ouest - Collection Intégra - Récit complet.


Wikio


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES