Monkey Bizness - Eldiablo / Pozla

. . 1 commentaire:
Les humains, cette race débile et autodestructrice, ont réussi à anéantir leur planète. Depuis, la nature a repris ses droits et c'est l'espèce animale qui est maintenant dominante. Ils n'en sont pas pour autant moins cons…

A Los Animales, Hammerfist le gorille et son pote Jack Mandrill le babouin sont de vraies terreurs. Dans cette jungle urbaine les deux primates s'en donnent à cœur joie. Picole, putes, baston, jeux d'argent, violence, les humains n'ont rien à envier à leurs dignes successeurs. De règlements de comptes en survie en milieu carcéral, nous suivons les deux compères dans un monde complètement barré.

Monkey Bizness est une sorte d'OVNI dans l'univers de la BD franco-belge. Les auteurs de l'excellent film d'animation "Les Lascars" ne pouvaient pas trouver meilleure collection que le label 619 d'Ankama pour éditer cet album délirant et carrément politiquement incorrect.

Si Hammerfist emploie un langage plutôt soutenu, son pote Jack rééquilibre la balance en alignant les grossièretés. Mais gare à qui se mettra sur leur route, ces deux singes ne sont pas à prendre à la légère (demandez son avis au dernier cochon-flic qu'ils ont croisé, vous verrez…).

Dans un lâchage total, aussi bien graphique que scénaristique, Eldiablo et Pozla nous entraînent dans cette histoire dont le pitch pourrait rappeler celui de "la planète des singes". Sauf qu'ici on ne met pas de gants. Non, ici, on cogne dur et à mains nues. C'est crade, complètement farfelu et carrément déjanté !

La couverture donne directement le ton. Avec ses couleurs fluo criardes on se doute qu'on embarque pour une aventure burlesque et fun. Les dessins de Pozla possèdent un style très personnel et le dessinateur décline son univers au travers d'un bestiaire tout à fait extravagant.

Les mini-histoires qui composent les chapitres s'enchaînent parfaitement, on rit de voir autant de connerie et d'audace dans ce monde en plein chaos. Une BD atypique remplie de personnages l'étant tout autant. Un univers jouissif et décapant.




Scénario : Eldiablo - Dessins : Pozla - Editeur : Ankama - Label 619.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

1 commentaire:

  1. ça a l'air bien fun, puis dans l'esprit du label 619, ça ne peut que me plaire !

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES