Enchaînés - saison 1 - Callède / Gihef

. . 2 commentaires:
Los Angeles, de nos jours. Quatre personnes d'apparence ordinaire vont se retrouver mêlées à un jeu pervers et dangereux.

Rachel, 32 ans, trois enfants de trois hommes différents, a bien du mal à subvenir à sa famille avec son petit emploi de serveuse. Henry, la quarantaine, a de gros problèmes. Cet employé de bureau vit une double vie et cache à sa femme son addiction aux jeux d'argent et les sommes colossales qu'il doit rembourser.

Tobey de son côté n'en peut plus du lycée où il se fait continuellement maltraiter par les fortes têtes. Il fantasme en secret sur ces jeunes gens qu'il a vu aux infos et qui ont eu le courage d'exécuter froidement les élèves de leur classe. Moses quant à lui est d'apparence paisible. Dévoué aux autres, bon chrétien, bénévole à la soupe populaire, il n'est pas pour autant exempt de démons venant le hanter dans son sommeil.

La vie de ces quatre personnes va basculer le jour où ils reçoivent une étrange enveloppe leur proposant de tuer l'un d'entre eux en échange d'une très grosse somme d'argent. Les réactions diffèrent, mais l'attraction est forte et la morale fragile…

Voici donc le pitch de ce récit choral habilement construit. Nous suivons chacun des protagonistes dans son approche face à cette malsaine proposition, mais également dans ses problèmes quotidiens qui évidemment viennent lui donner les meilleures raisons du monde de passer à l'acte. Au-delà de l'approche psychologique qu'amène le concept, l'interaction et les corrélations entre les personnages sont également intelligemment menées et apportent bon lot de rebondissements.

Le thriller est haletant et les quatre tomes que forment cette première saison s'enchaînent ardemment. Le fait que les auteurs aient décidé de remplacer le terme cycle par saison peut d'ailleurs tout à fait se justifier par le rapprochement de la narration avec celle des séries télévisées américaines, dans le rythme mais également l'utilisation de nombreux cliffhangers. Les dessins de Gihef sont modernes et portent parfaitement le récit, sa représentation de la ville est documentée et nous immerge sans problème dans la cité des anges.

A l'occasion de la sortie du premier tome de la deuxième saison (dont je vous parlerai bientôt) les éditions Vents d'Ouest ont réédité ce premier cycle (qui date de 2004-2006) dans une charte plus moderne et attractive qui offre à la série une nouvelle jeunesse.

Une série qui ne nous laisse aucun répit, un concept passionnant, à conseiller à tous les amateurs de thrillers intelligents.

Scénario : Joël Callède - Dessins : Gihef - Editeur : Vents d'Ouest
Collection Turbulences - Cycle Terminée - 4 tomes.  



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Totalement d'accord avec toi. Bizarrement, il me semble que cette première "saison" est sortie un peu avant l'avènement des séries TV américaine plus moderne.
    Mais clairement, elle en adopte le rythme et le code narratif. Juste un petit bémol sur la conclusion mais je ne dirais rien.
    Vraiment une très bonne série, classique en matière de dessin mais très efficace.

    RépondreSupprimer
  2. Pas un peu avant mais en même temps que les "séries TV modernes" (je pense par exemple à 24h chrono).

    Pour ce qui est de la fin je suis du même avis que toi mais je trouve qu'elle ne gâche en rien la construction de l'intrigue qui est très bonne.

    Disons juste qu'elle me rappelle un peu trop un film que j'adore (si tu l'as vu tu dois savoir lequel) et que du coup cela fait un peu déjà-vu... mais comme dit plus haut cela n'enlève rien à l'approche psychologique et aux différentes interactions entre les personnages qui sont bien construites.

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES