Pluto tome 5 - Urasawa

. . 1 commentaire:

Alors que Gesicht est chargé de la protection d'Adolf de nombreux souvenirs lui reviennent. L'inspecteur robot se souvient de son passé et ne doute plus du fait que sa mémoire aie pu être altérée. A son enquête sur les meurtres des membres de la commission Bora ainsi que de certains des robots les plus forts du monde s'ajoute maintenant une autre investigation, bien plus personnelle.

La secte anti-robots a décidé d'éliminer Adolf ainsi que son protecteur, ils se lancent à leurs trousses et passent à l'attaque. Pendant ce temps Hercule et Epsilon se retrouvent confrontés au puissant Pluto. Parallèlement l'enquête de Gesicht avance et le mène jusqu'en Perse à la rencontre d'un prisonnier qui a l'air de manœuvrer bien des choses depuis sa cellule…

L'intrigue principale du manga avec son questionnement sur les émotions des robots et leurs sentiments d'amour et de haine se dessine de plus en plus clairement. Le scénario réserve encore quelques secrets mais l'on commence à discerner assez clairement quelques tenants et aboutissants. Bénéficiant d'un rythme toujours aussi parfait, le scénario se déroule sans temps mort et les différents protagonistes que nous suivons sont tous aussi intéressants et bien construits les uns que les autres.

Ce cinquième tome est également l'occasion d'en découvrir davantage au sujet du professeur Tenma, de sa vision sur la robotique et sur Astro. La relation du créateur et de son robot si parfait se révèle touchante et approfondi le concept de l'enfant robot servant de substitut à un parent démuni.

Avec son mélange de science-fiction, d'action, de psychologie et d'émotion, Pluto continue à se montrer à la hauteur et propose un polar captivant. La sortie du tome 6 est prévue pour le 7 janvier 2011.


Lire les chroniques des autres tomes.


Scénario : Osamu Tezuka / Naoki Urasawa- Dessins : Naoki Urasawa
Editeur : Kana - Collection Big Kana - Série en cours – 5 tomes.
© PLUTO volume 1 by Naoki URASAWA / Studio Nuts, Osamu TEZUKA,
Takashi NAGASAKI, Tezuka Productions




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
Get this Related Posts Widget

1 commentaire:

  1. Très bon seinen à la fin épique, graphisme et scénario soigné, on ne pouvait pas en attendre moins de Urasawa et Tezuka !

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES