Batman Universe 4 - Des ombres envahissantes - Winick / Bagley

. . 2 commentaires:
Il m'aura fallu braver le froid et la neige, faire pas moins d'une dizaine de bureaux de presse, pour revenir bredouille (après deux heures de recherche…) sans mon nouveau numéro de Batman Universe, bloqué dans ses entrepôts pour cause d'intempéries. 

A ce que j'ai pu voir ici où là, cela a été le cas également pour certains d'entre vous. Il va falloir que je pense à m'abonner, si quelqu'un a une adresse internet où l'on peut réaliser cette démarche, je suis preneuse ! (cela n'a pas l'air simple de s'abonner à un mag Panini…).

C'est étonnant à quel point les distributeurs ont peu d'exemplaires disponibles de ce titre, par chez moi, si on ne l'achète pas dès sa sortie, il devient très vite introuvable (alors que c'est un bimestriel…). Il faut vraiment que je pense à m'abonner (arf, ça je l'ai déjà dit…). Mais ça y est ! il est là, bien arrivé et j'ai ainsi pu le lire en ces périodes de fêtes.

Alors que trouve-t-on dans ce nouveau numéro ? et bien très logiquement la suite des runs proposés dans le précédent, à savoir les 3 épisodes restants de Judd Winick et Mark Bagley "Des ombres envahissantes" et la suite directe de l'arc "Renaissance" avec "La revanche de Red Hood" de Grant Morrison avec Philip Tan aux dessins.

Batman : "Des ombres envahissantes" (suite et fin)

Du plutôt pas mal dans cette fournée, qui reprend des thèmes entamés dans les précédents numéros, en particulier sur les doutes que Dick Grayson cause chez ses alliés et surtout ses ennemis. Profitant de ces changements, Pile-ou-Face élabore un plan qui aboutira à un face-à-face final assez convainquant. Pendant ce temps un homme agit dans l'ombre et tente de prendre les rennes de la ville, déterminé, il ne laissera personne se mettre sur son chemin…

Comme d'habitude avec Mark Bagley les dessins sont assez inégaux, en particulier les visages qui passent du vraiment bon au franchement moyen (parfois d'une case à l'autre !). Mais ses scènes d'actions sont spectaculaires et plutôt lisibles, un bon point pour cet épisode qui propose une rencontre musclée entre le Chevalier Noir et une vieille connaissance.

Ce run s'achève sur un cliffhanger inattendu, menant vers une piste qui sera très intéressante à fouiller. Du classique donc, mais très agréable avec quelques questions existentielles que tout bon super-héros doit se poser de temps en temps (quand ce n'est pas tout le temps…).

Batman & Robin : "La revanche de Red Hood"

L'on revient ici dans tout ce qui fait la noirceur de Batman et que nous avions déjà retrouvé avec Grant Morrison dans le précédent "Renaissance" (souvenez-vous de ces horribles masques fixés à même le visage…). l'épisode démarre très rapidement et violemment, Red Hood ne fait pas dans la dentelle et il a décidé que "la sanction devait être à la hauteur du crime".

Les dessins de Philip Tan sont détaillés et retranscrivent parfaitement l'ambiance sombre et oppressante du récit. En bref, ce premier épisode augure du très bon à venir, par un Grant Morrison visiblement très inspiré par le personnage au casque rouge.


Christian Grasse revient en fin de revue sur l'histoire de Jason Todd et sur l'annonce du passage à 120 pages dès le mois de février pour ce bimestriel. Le rédacteur se révèle particulièrement optimiste quant à l'avenir du magazine (en soit, tant mieux !) et nous prédit déjà des changements à venir pour 2012 ! D'autres séries devraient donc rejoindre les publications Batman, mais nous n'en sommes pas encore là…


Pour ceux d'entre vous qui seraient intéressés par les autres titres DC sortant en kiosque, je vous propose d'aller faire un tour chez nos collègues d'Absolute Zone pour y retrouver un petit récapitulatif des séries actuelles.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Enfin trouvé ce 4ème numéro de Batman Universe, et j'ai pour l'instant que lu que l'épisode de Batman & Robin.
    Et si l'histoire est vraiment très bien et est une bonne introduction à l'arc, je trouve les dessins un peu en deçà de ce que l'artiste a pu faire sur Green Lantern.
    Certains visages notamment sont un peu mal foutu (je pense à la scène lors de la soirée mondaine) mais il est vrai que certaines planches sont super bien pensées (la double planche ou Luciole saute d'un immeuble à l'autre est sublime question story-telling).
    Ça reste très bien, mais en même temps, quand on passe après Frank Quitely, on ne peut être que en deçà ^^

    (PS: merci pour le petit coup de pub ;))

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES