Sherman - Griffo / Desberg

. . Aucun commentaire:
Robert Sherman est un jeune et brillant politicien en route pour l’investiture démocrate. Mais dans ces Etats-Unis d’après-guerre, les espoirs s’effondrent aussi vite qu’ils naissent. En descendant de la tribune après un discours, il est abattu par un homme dont on ne sait rien, sinon qu’il n’avait pas prévu de s’en sortir vivant. Alors, rival gênant ? Lobbies aux méthodes expéditives?

A priori rien de tout cela. Plutôt un acte de vengeance contre Jay Sherman, son père, self-made man qui parti d’une ruelle crasseuse aura fait fortune dans le milieu bancaire. 

Pour preuve cet étrange coup de téléphone qu’il reçoit alors que son fils est encore entre la vie et la mort : « Tout se paye ici-bas. Et le moment est venu de payer pour ce que vous avez fait, Mr Sherman ! ».

Comme dans tout bon roman à suspens, le héros n’est pas celui qui se trouve au premier plan, mais celui juste derrière. Stephen Desberg propose ici un récit à flashbacks, qui sont censés nous éclairer sur le passé de ce personnage énigmatique et le pourquoi du complot qui se trame contre lui. Je dis volontairement « censés » car le mode narratif (la plupart des souvenirs sont racontés par Sherman lui-même) pousse à la prudence ; depuis Usual Suspects, je ne peux m’empêcher d’être méfiant…

Le scénario est rythmé, efficace, on navigue aisément entre les différentes époques et l’intrigue se construit bien. Il faut dire ici que le principe, de plus en plus répandu, d’une sortie simultanée des deux premiers tomes de la série est particulièrement appréciable. Cela permet en effet à ce type de récit, qui tout en avançant ménage ses effets, de ne pas laisser le lecteur perplexe et indécis.

Graphiquement, le ton est donné dès la couverture, dont j’apprécie particulièrement le style rétro avec son encadré blanc et ses tonalités très froides. Griffo réussit à créer des ambiances, à combler les ellipses du texte, et ce sans trop en rajouter dans le pittoresque. Le ton est juste, le dessin maîtrisé.

Donc une très bonne entrée en matière avec ces deux premiers tomes de Sherman. On se prend bien au jeu de l’intrigue et de son protagoniste principal, apparemment désarmé face à ce qui lui arrive. On sent que, tout en proposant un récit assez classique, Griffo et Desberg ont particulièrement souhaité éviter la caricature. Pari réussi. Tout cela laisse présager une suite de grande qualité. Prochaine étape au mois de mai (le sixième et dernier tome sortira en juin 2012).




Scénario : Stephen Desberg - Dessins : Griffo - Editeur : Le Lombard
Collection Troisième Vague - Série en cours - 2 tomes.


 

Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES