Xiao Ou - Tout va mal - Mai Zi

. . 2 commentaires:

La malchance, la poisse, Xiao Ou appelle la sienne la scoumoune. Ce que le jeune homme ne sait pas encore, c'est que cette journée qui a si mal commencé lui réserve encore bien des malheurs. Ce soir, sa mère aura quitté son père, qui, un peu plus tard, se suicidera.

Pour couronner le tout (alors que c'était déjà quand même bien gratiné) Xiao Ou va découvrir que sa famille n'est pas la sienne et encore deux, trois autres choses…

Voici un pitch qui en dit long en quelques lignes. Parti pris des éditions Kana qui nous dévoilent le plus gros de l'histoire de ce premier tome (la série en comptera trois) dès la quatrième de couverture. Mais cela n'entache pas la lecture et éveille la curiosité. Car au-delà du superbe aspect graphique de sa couverture, l'intérieur de ce manhua est plutôt engageant.

Un mot déjà sur l'origine de cet album. Il s'agit d'un manhua, c'est-à-dire une bande-dessinée chinoise à ne pas confondre avec les BD coréennes que sont les manhwa. A l'instar de ces dernières, le manhua (genre encore assez peu représenté en France) se lit de gauche à droite, dans le sens de lecture occidental donc. Et d'ailleurs, même si ses codes graphiques font évidemment penser au manga, dans le cas des dessins du manhuajia Mai Zi, on pourra faire également quelques rapprochements avec la BD européenne. A noter également que ce titre est intégralement en couleur.

Parlons de l'aspect graphique dans un premier temps. La couverture est juste sublime. Son fond avec cette ville noire et lugubre et ses deux personnages apathiques suggère tout de suite que le récit ne sera pas des plus joyeux. Agrémenté d'un épais vernis sélectif créant un relief composé de petits points, cette couverture achève donc de nous séduire. Le papier utilisé pour ce nouveau venu dans la collection "Made In" de Kana est également de qualité et l'ensemble de l'édition de bonne facture, ce qui justifiera son prix un peu élevé (18€ tout de même).

Pour ce qui est des planches, la première chose qui frappe quand on parcourt ce manhua ce sont ces magnifiques couleurs et ambiances. Les scènes de pluie ou de soleil traversant les arbres possèdent un rendu tout à fait magnifique. Pour ce qui est du trait, il est assez irrégulier et quelquefois maladroit, certains visages et quelques proportions étant parfois un peu bizarres, mais dans l'ensemble le résultat est très satisfaisant.

L'histoire repose plus sur les interrogations qu'elle suscite que sur ses protagonistes. En effet, sans être antipathiques, ces derniers manquent un peu de relief. La faute certainement à un personnage principal tellement habitué aux ennuis qu'il en devient blasé (du moins en apparences). Mais le rythme est bon, le graphisme à la hauteur et globalement ce premier tome propose une introduction qui donne largement envie de découvrir sa suite.
 

P.S. : pour des raisons évidentes de simplicité de classement, les manhua et manhwa sont rangés dans "Manga" sur B&O.


Scénario & Dessins : Mai Zi - Editeur : Kana - Collection Made In - Série en cours - 1 tome.  
© by MAI Zi 


Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup les dessins et l'histoire a l'air intéressante. C'est vrai que 18€ c'est un peu cher, mais si l'édition est aussi jolie que tu le dis... A voir. (puis en trois tomes c'est assez tentant quand même).

    RépondreSupprimer
  2. Oui le prix est un peu le point noir de ce titre (même si l'édition est très jolie), mais les titres entièrement en couleur étant rares je trouve que cela vaut le coup de s'y intéresser (puis le graphisme est quand même assez original).

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES