Tintin au cinéma en 3D : Trailer et réflexions

. . 4 commentaires:
Fortement attendue depuis maintenant un bon moment, la bande annonce de l'adaptation ciné de Tintin en 3D vient de pointer le bout de son nez. Alors déçus ou emballés ?


Il FAUT que cette adaptation de Tintin par Spielberg (a qui Hergé avait donné son accord de son vivant) et Jackson soit une réussite. En premier lieu afin de ne pas entacher l'oeuvre d'Hergé et par la même tous les souvenirs nostalgiques de nombreux enfants européens. Mais là où la BD gagnerait surtout à ce que ces films soient réussi, c'est dans la modernisation de cet univers, si riche et exaltant. Car il ne faut pas se leurrer, si les plus de 25 ans ont encore beaucoup d'admiration et de respect pour Tintin, les plus jeunes lui trouvent souvent un aspect démodé, aussi bien dans sa narration (parfois bavarde) que dans son style graphique.

Heureusement pour nous ce sont les papas d'Indiana Jones et du Seigneur des Anneaux qui sont aux commandes. Des habitués de l'aventure, du grand spectacle et des adaptations plutôt fidèles et respectueuses.

Nous ne sommes toutefois pas à l'abri de quelques déconvenues. Si le rendu graphique des images est tout à fait bluffant de réalisme, il n'en est pas de même du peu que l'on peut voir des personnages, en particulier Tintin lui-même. Son visage semble un peu figé, comme une sorte de poupée et les effets sur les yeux n'arrangent rien à cet aspect. Ensuite il y a les voix. Il est toujours très difficile d'accepter la voix que l'on colle à un personnage. Parce qu'évidemment dans notre petite tête de lecteur, nous avons tous imaginé la voix qui correspond le mieux à nos héros.

Le choix du Secret de la Licorne et du Trésor de Rackham Le Rouge (avec de gros morceaux du Crabe aux Pinces d'Or également) est très intelligent. Personnellement c'est à partir de ces albums que je trouve que la série prend toute son ampleur avec ces premiers "doubles albums" et l'apparition de l'extravagant professeur Tournesol. De plus l'histoire regorge de moments épiques et d'action.

Si l'on regarde la bande annonce d'un peu plus près, on constate déjà quelques libertés par rapport aux albums et surtout l'exploitation du Crabe aux Pinces d'Or en plus des albums "Licorne/Rackham Le Rouge".

Tintin semble découvrir la (lune des ?) Licorne dans un endroit abandonné (au lieu de la brocante dans la BD). En soit cela n'est pas très grave et plus facile à mettre en images.
Nous voyons ensuite le bateau dans une vitrine, apparemment en extérieur (la brocante cette fois ?).
L'un des Dupondt rattrapant Aristide Filoselle, le voleur de portefeuille.
La majorité des images suivantes semblent tirées du Crabe aux Pinces d'Or. Ici Tintin se bat avec le bras droit d'Allan, le lieutenant du Karaboudjan.
Le lieutenant Allan en présence du collectionneur Sakharine ?
Alors, le bateau qui s'échoue dans le sable je ne l'explique pas… peut-être une hallucination ? En tout cas c'est mieux fait que dans Lost ;o)
Haddock et Milou dans ce qui doit certainement être le Karaboudjan.
L'évasion du Karaboudjan en avion.
L'accident du même avion qui mène nos deux héros en plein désert
un Tintin qui parait fort jeune (et efféminé ?) en train d'écouter la conversation d'Allan et son complice, toujours dans "Le Crabe aux Pinces d'Or"


Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais à part les quelques aspects dérangeants que j'évoquais plus haut, je trouve cette bande annonce tout à fait prometteuse.

Le film sortira en Europe le 26 octobre, quelques mois avant les Etats-Unis. Spielberg aurait déjà laissé entendre qu'en cas de réussite il serait partant pour adapter l'intégralité des albums de la série ! C'est tout le mal qu'on lui souhaite.




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.
Get this Related Posts Widget

4 commentaires:

  1. Tiens c'est bizarre quand même de relier le crabe aux pince d'or avec le secret de la licorne. Pourtant ce ne sont pas les mêmes méchants si je me souviens bien et les deux intrigues n'ont pas vraiment de rapport entre elles...

    En tout cas ces images donnent bien envie ! même si c'est vrai que Tintin a un peu une drôle de tête.

    RépondreSupprimer
  2. pour moi la corrélation entre le crabe aux pinces d'or et le secret de la licorne est évidente : c'est le capitaine haddock. le vrai héros de ces deux histoires.
    dans le crabe, c'est la rencontre entre tintin et haddock, ce personnage hénaurme qui change tout dans les aventures de tintin. dans le secret, c'est le passé de haddock, ou plutôt son ancêtre, qui entraîne dans sa suite - le trésor - l'acquisition de moulinsart.

    sachant que plusieurs films sont prévus, c'est une excellente idée que de prendre ces albums comme point de départ.

    quant au rendu visuel, là, c'est encore trop tôt. je suis déjà gêné par la musique par contre : grandiloquente et impersonnelle.

    RépondreSupprimer
  3. Moi je lui trouve un faux air de Parker Lewis à ce Tintin, non?

    RépondreSupprimer
  4. Tout à fait, c'est le capitaine Haddock qui est le principal héros de ces histoires. Un personnage bien plus intéressant et complexe que le reporter d'ailleurs, ce dernier étant souvent trop lisse.

    @Tristan : C'est l'acteur Jamie Bell (Billy Elliot) qui prête ses traits à Tintin. Pour Parker Lewis (Corin Nemec) il y a un peu de ça, surtout sur la dernière capture. C'est vrai que cet acteur aurait fait un très bon Tintin !

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES