K-On! : musique, bonne humeur et petits gâteaux

. . 2 commentaires:
Quand on est au lycée au Japon, il est de bon ton de faire partie d'un club, que ce soit pour du sport, de la couture, de la musique, de la cuisine… les choix sont généralement variés. Ritsu réussit à convaincre sa meilleure amie Mio d'intégrer avec elle le club de musique. Mais ce dernier est en fait sur le point de disparaitre. Pour pouvoir avoir un espoir de le faire survivre, il faut au minimum quatre membres.

Tsumugi sera la première à les rejoindre puis Yui à son tour, un peu par hasard, la jeune fille étant plutôt indécise sur le choix de son activité extrascolaire. Seul petit soucis : elle ne sait ni chanter, ni jour d'un instrument. Comme il ne manque plus qu'une guitariste au petit groupe, c'est de cet instrument qu'hérite Yui.

Ce manga (qui a été également adapté anime) connait un fort succès au Japon. Il est composé de yonkama (équivalent japonais des comic strips), mais propose tout de même une trame de lecture avec un fil conducteur. Malgré tout, le genre peut dérouter quelque peu et il faut s'habituer au sens de lecture vertical des quatre cases qui composent chaque yonkama. Au bout de quelques pages cela ne pose plus de problème, si ce n'est que le rythme de la narration en est tout de même un peu saccadée.

Ensuite le pitch et la couverture sont un peu trompeurs : en effet si le manga se concentre sur les jeunes filles appartenant au club de musique, cette activité reste tout de même assez secondaire et nous nous retrouvons plutôt devant de petites tranches de vie, d'intérêt inégal. Dire que les demoiselles passent la plus grosse partie de leur temps à manger des gâteaux et à boire du thé serait à peine exagéré. Malgré tout il se dégage du titre une certaine fraicheur et un optimisme vraiment sympathique.

Outre ces aspects, il faut également savoir que K-On! est un des titres ambassadeur de ce genre appelé moe, autant apprécié que décrié chez les connaisseurs. Le moe se reconnait principalement dans la représentation des personnages féminins, se voulant volontairement très attachantes (voir attirantes pour certains). A cet égard, il est vrai que le personnage de Mio dans K-On! est vraiment très mignonne et l'on comprend sans mal que certains otakus puissent trouver la jeune fille tout à fait charmante.

Un petit mot sur l'édition de Kazé qui propose ici un manga dans une taille plus grande qu'à l'habitude et sous une forme plutôt soignée (mis à part peut-être certaines pages aux noirs un peu trop profonds, mais je ne sais pas si cela se reproduit dans tous les exemplaires du titre). Côté prix cela reste raisonnable puisque le manga est proposé à 7,50€

K-On! est un titre qui pourra en déstabiliser certains de par son manque de scénario et son format de lecture. A réserver à un public sachant ce qui l'attend donc et qui devrait y trouver largement son compte dans cette ambiance fraiche, attachante et sans prise de tête.



Scénario & Dessins : Kakifly - Editeur : Kazé Manga - Série en cours - 1 tome. 
K-ON! © 2008 kakifly / HOBUNSHA CO.LTD.

Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. "Ce manga est l'adaptation de l'anime du même nom qui connait un fort succès au Japon"
    >> L'inverse. C'est l'anime l'adaptation. Mais en l'occurrence, l'anime est effectivement meilleur.

    RépondreSupprimer
  2. Ah, au temps pour moi ^^
    Je corrige ça, merci de l'avoir relevé :o)

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES