Soda : Dieu est mort ce soir - tome 4

. . 5 commentaires:
Alors qu'il revenait tranquillement d'avoir été acheter la tisane de sa chère maman, SODA est témoin du meurtre d'un flic. Il intervient, essayant d'arrêter le tueur qui s'enfuie sur une moto volée à l'arrachée. Il parvient à ralentir sa fuite, tirant dans la roue arrière du véhicule, mais l'homme aux longs cheveux blancs réussit tout de même à s'échapper. Le fuyard aura perdu dans la course un billet de cent dollars, récupéré au gré du vent par un clochard.

SODA va évidemment se lancer sur les traces de cet individu bien connu des services de police, surnommé Magic Sam, toxicomane et tueur à gage. Et pour une raison que l'on ignore encore, Magic Sam à l'air déterminé à retrouver le fameux billet…

"Dieu est mort ce soir" est sans doute l'un des meilleurs tomes de SODA. Une narration exemplaire du début à la fin, des destins qui s'entremêlent au fur et à mesure que le fameux billet passe de main en main. En deux pages d'introduction, le décor et les protagonistes sont en place et rien ne sera laissé au hasard.

Jusqu'à cette scène d'action finale vertigineuse, digne d'un John McClane. Le dénouement est judicieux et nous prouve qu'en moins de cinquante pages, un scénariste doué peut développer des intrigues suffisamment construites et audacieuses.

Côté dessins, je n'en remettrai pas une couche en vous disant que Gazzotti sur SODA est au meilleur de sa forme. Ses cadrages, découpages, décors et détails sont juste impeccables.

Un excellent tome, d'une excellente série.


 > Chroniques des autres tomes


Sénario : Philippe Tome - Dessins : Bruno Gazzotti
Editeur : Dupuis - Collection Repérages Dupuis - Série en cours - 12 tomes.




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.


Get this Related Posts Widget

5 commentaires:

  1. Bonne critique, qui correspond bien à ce que j'ai ressenti à la lecture. Pour ma part, mon tome préféré de Soda sans aucun doute :)

    On voit ici le premier tome complètement dessiné par Gazzotti et ça se ressent bien dans les graphismes, et le scénario est bigrement bien mis en place !

    Je ne dirai pas que tu m'as donné envie de l'acheter, puisque ça fait déjà belle lurette que la collection complète des Soda trône dans ma BD-thèque, mais bravo pour cette critique qui tentera d'autres gens n'ayant pas eu la chance de lire cet album :)

    RépondreSupprimer
  2. merci pour ton avis, j'espère effectivement réussir à donner envie à quelques-uns de (re)découvrir cette excellente série.

    RépondreSupprimer
  3. un des meilleurs titres de la série, et ce n'est pas peut dire. soda, c'est la version adulte de "spirou à new york", même dessin ou presque, mais des scénarios en béton.

    RépondreSupprimer
  4. C'est marrant que tu compares les dessins de SODA à ceux de Spirou période Tome et Janry. J'ai toujours trouvé que Ralph Meyer, Bruno Gazzotti et Janry avait un style très proche.

    RépondreSupprimer
  5. Gazzotti a été très longtemps l'assistant de Tome et Janry (notamment sur New York), ce qui se comprend pour le style.

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES