[Critique ciné] : Tintin : Le secret de la Licorne

. . 2 commentaires:
Cela faisait longtemps que l'on attendait de pouvoir découvrir le célèbre reporter belge s'animer sur nos écrans de cinéma, sous la direction de grands noms tels que Spielberg et Jackson. Tintin sort enfin aujourd'hui et nous avons eu l'opportunité de le voir hier soir en avant-première. Alors, Tintin en 3D, ça donne quoi ?

Comme nombre de bédéphiles de plus de 25 ans (ça ne nous rajeunit pas ^^), j'ai appris à lire avec les aventures du héros de Hergé. Les albums de Tintin m'ont accompagné durant toute mon enfance et je dois avouer être particulièrement familière avec cet univers. Mon impatience pour voir ce film était donc forcément teintée d'une certaine peur, celle d'être déçue forcément, mais également que l'oeuvre culte soit dénaturée, trop grand spectacle et perde de son âme une fois passée à la moulinette hollywoodienne.

L'adaptation ciné de Tintin est vraiment très bonne. C'est dit et c'est indéniable, il faudrait être vraiment hypocrite pour enlever les qualités de ce long métrage tant il fourmille de trouvailles ingénieuses. Ça bouge dans tous les sens, démarre au quart de tour et l'on ne s'ennuie pas une seconde. Côté personnages ils sont tous très bien campés et on est rassuré de reconnaitre chacun d'entre eux dès la première apparition. Et puis Tintin c'est aussi de l'aventure, alors on ne pourra évidemment pas reprocher à ce film son petit côté Indiana Jones (qui lui-même était inspiré de Tintin, la boucle est bouclée…).

Mais il y a quand même quelques petites choses à redire, ce serait trop facile… Mes remarques seront forcément pointilleuses, mais sans forcément me clamer Tintinophile, je dois admettre que quelques aspects m'ont un peu déçue. Alors, je sais c'est une adaptation, et je suis la première à dire que qui dit adaptation, dit compromis et à ce niveau Spielberg et son complice s'en sortent vachement bien. Mais tout de même…

Déjà, à mon goût, trop d'action tue l'action. J'aurais aimé avoir un peu le temps de respirer, de pouvoir faire un peu plus ample connaissance avec les personnages…ici tout s'enchaîne si rapidement que vous êtes happés dès le début pour ne souffler qu'une fois le générique de fin affiché. Puis, même si la scène de course-poursuite est vraiment excellente, très bien réalisée et drôle, je n'y retrouve pas l'esprit Tintin (dans le combat final non plus d'ailleurs…).
Toujours par rapport aux personnages, je trouve que la Castafiore aurait pu nous apporter quelques moments amusants en croisant le capitaine Haddock, que Allan aurait pu être un peu plus méchant au lieu de se contenter d'obéir à un Sakharine devenu très vilain et que les Dupondt auraient pu être un peu plus exploités. Fort heureusement le capitaine (et son langage fleuri) et surtout Milou viennent relever l'ensemble afin de largement l'épicer. Il faut l'avouer le fox terrier vole la vedette aux personnages principaux plus d'une fois et ce n'est pas pour me déplaire. C'est bien simple, pour moi le héros de ce film c'est lui !
L'utilisation de très grands passages du Crabe aux Pinces d'Or est aussi un peu longue et l'on se demande un peu comment les réalisateurs ont l'intention de goupiller leurs suites. Au lieu de faire se suivre les doubles albums, ils y mettraient un premier indépendant en introduction pour couper ensuite les diptyques en deux films ? J'aurais tellement aimé voir le professeur Tournesol et le sous-marin requin… Mais ce sera peut-être pour une prochaine fois.

Malgré tout, ne nous y trompons-pas. Ce Tintin et le Secret de La Licorne possède tous les éléments nécessaires pour en faire un très bon divertissement et faire découvrir ou redécouvrir les personnages de Hergé aux petits comme aux grands, quelle que soit leur nationalité. Et puis pour le coup la 3D passe vraiment bien et apporte un vrai plus au film, fait assez rare pour être souligné. Alors oublions les chipotages de lectrice nostalgique et admettons-le quoi qu'il en soit : Spielberg et Jackson ont fait un boulot remarquable et ne serait-ce que pour les cardages et mises en scènes, ils révolutionnent certainement avec ce film une part de l'histoire du cinéma. A quand la suite ?




 
Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Je partage ton analyse sur ce film qui, pour ma part, m'a beaucoup plu !

    D'ailleurs, n'ayant que de vagues souvenirs d'enfance de la BD d'Hergé, je me suis récemment replongé dans Les Aventures de Tintin... Et c'est là qu'est tout le mérite du film -au passage très bien réalisé par Steven Spielberg- : faire découvrir ou redécouvrir l'oeuvre originale ;-]

    Comme tu dis, à quand la suite (pour Peter Jackson peut-être)?

    RépondreSupprimer
  2. C'est effectivement Peter Jackson qui devrait se charger du prochain, après le bouclage de Bilbo... si les recettes du premier sont bonnes bien sûr!

    RépondreSupprimer

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES