Buster Keel ! - Kenshirô Sakamoto

. . Aucun commentaire:
Buster Keel ! a débarqué début juin dans les rayons avec la sortie simultanée des deux premiers volumes. Un shônen de facture classique, qui lorgne du côté de Fairy Tail et consorts, avec chasses, guildes et échelons à gravir. Rien de bien nouveau, mais un titre plaisant qui sait tirer son épingle du jeu.

Keel, jeune combattant tête brulée, est à la recherche du meilleur dompteur de monstres du monde, Shiva. Pas pour profiter de son enseignement, mais pour se venger. En effet, on ne sait pas encore ce qu’il lui a fait, mais Keel a une sacrée dent contre lui. Au cours de sa quête il croise la route de Lavie, une jeune dompteuse, et de son monstre de compagnie, un cochon-démon du nom de Mippy.


Les trois font décider de faire équipe et de se lancer à la recherche de Shiva, mais pas pour les mêmes raisons : Lavie était en effet une de ses élèves avant qu’il ne disparaisse mystérieusement deux ans auparavant. On dit qu’il serait parti en quête des quatre trésors sacrés, mythe ultime de tous les aventuriers…

Comme dit en introduction, Buster Keel ! exploite des ressorts très classiques ; l’originalité réside plutôt dans la rapidité avec laquelle Kenshirô Sakamoto les empile. Tout va en effet très vite dans la mise en place de l’intrigue et des personnages, et cette vivacité rend la lecture très agréable. On sent que Sakamoto ne cherche pas à donner de faux airs à son histoire : c’est du shônen, pas besoin d’en faire des caisses.

Graphiquement, ça part un peu dans tous les sens. Alternent des dessins bien travaillés, des décors plaisants, et des cases plus brouillonnes, notamment dans le feu de l’action où on a parfois du mal à distinguer ce qui se passe. Un bon point : les monstres sont séduisants, bien pensés, et contribuent grandement à l’attrait du titre.

Buster Keel ! réussit son entrée, avec un bon rythme, des personnages attachants et un humour bien dosé. Les évènements s’enchaînent vite et c’est tant mieux, on ne s’ennuie pas ! A noter que la série s’est arrêtée au douzième volume, sans que je sache s’il s’agit plutôt d’une volonté éditoriale ou d’un manque d’intérêt du lectorat. N’étant pas un grand fan des séries à rallonge, je prends ça comme une bonne nouvelle.





Scénario & dessins : Sekihiko Inui - Editeur : Kana - 3 tomes - Série en cours.
BUSTER KEEL! © Kenshiro Sakamoto / KODANSHA Ltd.




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications. 



Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUP DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES