Defense devil - In-Wan / Kyung-Il

. . Aucun commentaire:
Alors qu’à la rentrée a démarré la réédition du Nouvel Angyo Onshi chez Pika, l’éditeur nous propose en sus une série plus récente des deux auteurs sud-coréens : Defense devil. Une série bouclée en 10 volumes au Japon, et un accueil un peu mitigé… Un petit retour sur le premier tome s’impose.

Kucabara, démon de son état, et son fidèle assistant-dragon Bichura, ont été chassés de Devildom, le royaume des démons. La cause de cette excommunication ? La gentillesse excessive de Kucabara, peu compatible avec l’éthique maison. Il faut dire qu’il n’est autre que le rejeton du maître des lieux, Mephistophélès, et qu’un Roi comme lui tolère difficilement ce genre de largesses.

Privé de ses pouvoirs, Kucabara doit, s’il veut les récupérer et tenter de regagner Devildom, s’approprier la dark matter qui entoure les nouveaux défunts voués aux enfers. Pour cela il va devoir se frotter aux Shinigamis, les faucheurs des enfers, qui ont autorité sur ces défunts. Un seul moyen s’offre à lui : devenir leur avocat et tenter de prouver leur innocence !

Le pitch est plutôt sympathique, la personnalité du héros jouant pour beaucoup dans l’intérêt porté à l’histoire. En effet, on apprend vite que Kucabara n’a pas réellement l’intention de regagner le foyer paternel, pas plus qu’il n’a envie de devenir un démon modèle. Sa propension à la gentillesse est bien réelle. 

Le récit s’articule autour des différents procès, comme autant de défis à relever par Kucabara. A chaque fois, il va non seulement devoir prouver l’innocence de son client, mais en prime affronter le Shinigami en combat singulier (le Shinigami n’a effectivement pas un respect très prononcé pour les décisions de justice…). Youn In-Wan ponctue ses scènes de nombreux moments humoristiques, privilégiant une légèreté de ton.

Les dessins de Yang Kyung-Il sont une nouvelle fois bons, bien qu’en-dessous du Nouvel Angyo ou de March Story. On a droit à un peu de fan service, rien de bien méchant mais qui a toujours tendance à me gonfler.

Les débuts de Defense Devil, sans être mauvais, laissent un peu de marbre. On sourit gentiment, mais on se lasse vite de la niaiserie ambiante. Les excès de sensiblerie du héros pèsent en effet lourd dans la balance. On préfèrera donc réinvestir dans le Nouvel Angyo Onshi, c’est quand même bien plus abouti.





Scénario : Youn In-Wan - Dessins : Yang Kyung-il - Editeur : Pika
Série en cours - 1 tome.
DEFENSE DEVIL SHIN ANGYO ONSHI © 2009 YOUN IN-WAN & YANG KYUNG-IL / Shogakukan Inc.




Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.



 
Get this Related Posts Widget

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES