Reverend D - Tôru Fujisawa

. . 2 commentaires:
Récent invité des Japan Expo d’Orléans et de Bruxelles, Tôru Fujisawa reste une légende vivante pour beaucoup. Père de GTO, Great Teacher Onizuka, il aura initié nombre de néo-lecteurs au manga contemporain. A en croire les échos de ses passages, Fujisawa n’est peut-être pas l’auteur le plus fantasque qui soit, mais après tout ce n’est pas ce qu’on lui demande. On attend surtout de bonnes séries… avec Reverend D, on en est très loin…

Depuis quelques temps se produisent des évènements hautement inquiétants à Tokyo : des cadavres sont retrouvés, ce qui est relativement normal me direz-vous ; ce qui l’est moins, c’est qu’ils se désagrègent en sable rouge. 

Une jeune lycéenne, Yui Izumi, a la capacité de voir ces morts peu de temps avant leur trépas. Ce qu’elle considère comme une malédiction va se révéler être une occasion pour elle de trouver du boulot. Elle va en effet croiser la route de deux exorcistes, Shiki et Ryôji, qui s’intéressent de près à ces phénomènes, selon eux liés à un mystérieux groupe nommé Les enfants de Salomon.

L’histoire imaginée par Fujisawa n’est pas des plus renversantes… Dans un mélange d’action, d’ésotérisme ultra light et d’humour basique, il tente de renouer avec le ton qui a si bien fonctionné pour GTO : un récit franc du collier, drôle et plein de peps. Las, ces efforts tombent rapidement à plat. On peine à s’enthousiasmer pour les explications à rallonge et les poses des personnages.

Le dessin pose lui aussi problème, car on retrouve des personnages trait pour trait (ou quasiment) de GTO. Et ce qui chez un auteur comme Urasawa ne gêne pas plus que ça (car même si ça me fait mal de l’avouer, force est de reconnaître qu’on retrouve les mêmes persos, physiquement s’entend, dans tous ses titres) est dans le cas de Reverend D. vraiment gênant. La vacuité du scénario ne nous détourne pas du coup de cette sensation de déjà-lu.

Si je garde à jamais un amour sincère pour GTO, je ne peux pas en dire autant de Reverend D., une série bâclée, ou au moins son premier tome. Rappelons à toutes fins utiles que la série ne comptera qu’un second volume, et qu’il y a donc fort peu de chance pour que cela s’améliore significativement. 




Scénario & Dessins : Tôru Fujisawa - Editeur : Pika - Série en cours - 1 tome.  
REVEREND D © 2007 by Tôru FUJISAWA / All Rights reserved / Ichijinsha.



Vous avez aimé cette chronique ? Pensez à vous inscrire à la newsletter et/ou au flux RSS pour être informé des prochaines publications.

Get this Related Posts Widget

2 commentaires:

  1. Dès que Tôru Fujisawa s'éloigne de GTO, il fait de la merde. C'est dur à dire mais les preuves s'accumulent :
    - Tokko, Rose Hip Rose/Zero, momomachin, Reverend D : nul.
    - Shonan Jun Ai gumi, GTO, Bad Company, GTO shonan 14 days : bon (voir très bon)

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue ne jamais m'être risqué au-delà de GTO... C'était la première fois avec Reverend D, ça m'encourage pas à retenter le coup!

    RépondreSupprimer

COUPS DE COEUR DU MOMENT :

un titre ? un auteur ?

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK

DOSSIERS / GUIDES

ARCHIVES